.

La Ligue africaine des écoles supérieures d'art dramatique voit le jour à Rabat

Rédigé le 05/12/2018
MAP


La ligue africaine des écoles supérieures d'art dramatique (LAESAD) à été créée, mardi à Rabat, à l'initiative de sept instituts d’art africains, avec comme objectif de renforcer les systèmes d'éducation artistique et théâtrale dans le continent.

Créée en marge de la 4ème édition du Festival international des écoles supérieures d'art dramatique de Rabat (FIESAD), cette Ligue vise à promouvoir la diversité culturelle et artistique africaine et les échanges entre les écoles africaines d'art dramatique et à renforcer les capacités des professeurs des arts dramatiques et des structures des écoles faisant partie de la ligue.

Elle vise également à assurer la guidance et l'accompagnement des écoles de niveau professionnel ou moyen, pour devenir des établissements d'enseignement supérieur et à promouvoir les échanges entre les écoles africaines faisant partie de la ligue des écoles supérieures d'art dramatique du reste du monde.

La "LAESAD" est fondée par l'institut supérieur d'art dramatique et de l'animation culturelle (ISADAC) de Rabat, l'institut national des arts (INA) de Kinshasa (RD Congo), l'école nationale des arts (ENA) du Sénégal et l’école supérieure du théâtre, de cinéma et d’audiovisuel (ESTCA) à l'INSAAC d'Abidjan (Côte D’ivoire).

La ligue compte, également, parmi ses fondateurs l'école supérieure des métiers d'art et de culture (ESMAC HWENDO) du bénin, l'école supérieure de théâtre "Jean Pierre Guingané" de Ouagadougou (Burkina Faso) et l'institut supérieur des arts du théâtre en Tunisie.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur du FIESAD, Said Ait Bajja a indiqué que la ligue vise à jeter des ponts de communication et de coopération entre les écoles supérieures d'art en Afrique dans le cadre de la coopération Sud-Sud, notant qu'elle permettra d'échanger les expertises en matière de théâtre, d'arts dramatiques et de formation.

Par ailleurs, le programme de la cinquième journée du FIESAD prévoit la représentation de la pièce de théâtre "The man outside", réalisée par l'académie d'art dramatique Ernst Busch (Allemagne), racontant l'histoire d'un soldat en retour à ses origines après avoir achevé une période de travail obligatoire pour réaliser que toutes les portes sont fermées devant lui.

Réalisé par l’école de théâtre et de communication scénique de l’université des arts, sciences et communication (UNIACC) de Chili, le spectacle "Mermorial del Bufon" est également prévu. Il aborde la problématique de la bureaucratie dans un monde dominé par le chaos.

La journée sera clôturée par le spectacle égyptien "Beggars Drama" de l'institut supérieur d'art dramatique du Caire, qui dévoile le mode de vie des couches vulnérables et pauvres de la société.