La 2è Université des jeunes leaders de la société civile africaine du 25 au 27 juillet prochain à Benguerir

La 2è Université des jeunes leaders de la société civile africaine du 25 au 27 juillet prochain à Benguerir

Rédigé le 08/02/2019
MAP


Benguerir - La 2ème Université des jeunes leaders de la société civile africaine aura lieu du 25 au 27 juillet prochain, à l’université Mohammed VI polytechnique à Benguerir sous le thème "Jeunes, innovation et développement de l’Afrique".

Organisée par le Centre de développement de la région Tensift (CDRT) avec le soutien de ses partenaires, cette rencontre se veut l'occasion de mener une réflexion, proposer et mener des actions qui promeuvent la culture d'innovation en mettant l'accent sur le rôle des jeunes et en insistant sur la nécessité de l'innovation pour un développement durable de l'Afrique.

Les travaux de cette édition s’étaleront sur 3 jours et comporteront des conférences plénières, des communications orales, des ateliers de travail ainsi que des témoignages et échanges de bonnes expériences, indique un communiqué des organisateurs.

Ces activités seront encadrées par une pléiade de professeurs universitaires, d’experts internationaux et responsables financiers et administratifs et d’acteurs économiques. 

Seront également organisées en marge de cette rencontre, des activités culturelles et artistiques reflétant la richesse et la diversité des patrimoines culturels africains.

Plusieurs axes seront explorés lors des débats et activités programmées dont notamment "les stratégies d'innovation en Afrique", "l'écosystème de l'innovation", "les acteurs et mécanismes de l'innovation pour un développement durable", "le potentiel humain et Innovation", "l'entrepreneuriat et Innovation" et "les smarts cités de l’Afrique".

La première université Africaine des jeunes leaders de la société civile organisée par le CDRT en 2018 a connu un grand succès avec la participation de 120 jeunes provenant de plus de 20 pays africains francophones et anglophones, tient à rappeller la même source.

Elle a été une occasion pour les jeunes de débattre en présence d’experts africains, français et canadiens, les tops five élaborés par les experts de la Banque africaine de développement (BAD), à savoir, nourrir, éclairer, éduquer, intégrer et améliorer la qualité de vie des Africains. Les jeunes africains ont échangé sur les possibilités qui leurs sont offertes pour jouer pleinement leur rôle.

Le CDRT, association reconnue d’utilité publique depuis 2006, est très engagé dans la promotion de la coopération entre société civile en Afrique. 

Il participe aux différents forums de la société civile africaine, a organisé deux universités des jeunes de la société civile des pays du grand Maghreb respectivement en 2012 et 2013 et une université africaine en 2018 avec le soutien de plusieurs partenaires dont l’OCP, le Conseil de ville de Marrakech, la BAD, la Fondation Friedrich Naumann, l’université Cadi Ayyad et l’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguerir. 

Les efforts, le leadership, l’implication sociale et l’expertise du CDRT ont été récemment reconnus par la BAD qui l’a sélectionné en tant que représentant de la société civile dans la région Afrique du Nord.