L'ambition eurafricaine de Maroc Entrepreneurs

L'ambition eurafricaine de Maroc Entrepreneurs

Rédigé le 08/02/2019
MAP - Jalila AJAJA


Paris - En organisant, samedi à Paris, la 11ème édition de la Journée de la création d’Entreprises sous le thème « Europe - Méditerranée -Afrique : quel partenariat d’avenir pour ce projet commun ?, l’association Maroc Entrepreneurs affiche sans détour son ambition eurafricaine et la revendique haut et fort.

La journée, qui clôture le programme phare «Tremplin Maroc » lequel récompense les porteurs de projet sélectionnés souhaitant créer ou développer leur entreprise au Maroc, mettra en exergue les opportunités d’investissement au Maroc et son rôle dans la réussite du partenariat économique dans la Grande Région « Europe- Méditerranée-Afrique ».

« Depuis 19 ans, Maroc Entrepreneurs suit pas à pas l’évolution socio-économique du Royaume et accompagne les tendances entrepreneuriales dans le continent. L’événement de cette année se veut une affirmation du partenariat économique exceptionnel qui se dessine entre les deux continents en ayant la Méditerranée comme pivot », affirme, dans un entretien à la MAP, Bouchra Bayed, Présidente de Maroc Entrepreneurs.

Créée en 1999 à Paris, l’association Maroc Entrepreneurs a pour vocation de contribuer au développement socio-économique du Maroc, en faisant découvrir l’univers de la création d’entreprise et l’actualité socio-économique du pays; en établissant des synergies entre les entreprises basées au Maroc et les compétences marocaines à l’étranger ; et en encourageant les Marocains résidant à l'étranger ou les personnes fortement attachées au Maroc à créer leurs entreprises par le biais du Concours Tremplin.

En focalisant sur le triptyque Europe-Afrique-Méditerranée, « Maroc Entrepreneurs renforce aussi sa ligne directrice et sa mission continuelle de promotion de la coopération Nord-Sud », revendique, non sans fierté, la présidente de l’association.

Selon elle, l’ancrage africain du Maroc le place à tous les niveaux en tant qu’acteur méditerranéen indéniable, dans la logique de la coopération triangulaire.

Et c’est dans ce sillage que l’association a toujours œuvré et doublé d’efforts pour participer activement à l’arrimage des deux rives. Cela se traduit par l’accompagnement à la création d’entreprise au Maroc depuis 2007 et depuis 2013 en Afrique, par la promotion des investissements marocains auprès de la diaspora en France depuis 1999 et par l’information continue sur les tendances et opportunités d’affaires dans le Royaume.

L’association a pu ainsi asseoir sa notoriété en tant catalyseur incontournable dans l’Hexagone, du partenariat France-Maroc depuis sa création, assure Bouchra Bayed.

L’association, qui a pour vocation de contribuer au développement socio-économique du Maroc, se targue aussi d’avoir accompagné plusieurs startups à s’implanter au Maroc. « D’ailleurs, la création juridique de l’entreprise dans le Royaume est l’un de nos critères de sélection pour le concours Tremplin Maroc », affirme sa présidente.

« Au cours des 10 dernières éditions, nous avons accompagné 70 projets dont 14 startups qui se sont installées dans le continent », a-t-elle dit ajoutant que l’association organise des Master Class et des rencontres-débats à Paris, en présence d’acteurs majeurs en matière d’investissement, de financement et d’accompagnement à la création d’entreprise venant du Maroc. 

Et de souligner que le Maroc arrive à un moment charnière de son histoire économique nationale et internationale. "Il devient incontestable que l’encadrement des jeunes, la formation professionnelle continue, la sensibilisation à la création d’entreprise, le développement de projets, l’accompagnement dans la concrétisation du projet et le financement soient au cœur des préoccupations de tous", estime-t-elle.

D’ailleurs, a-t-elle dit, SM le Roi Mohamed VI a souligné l’importance de faire de la formation professionnelle un levier stratégique afin de préparer au mieux les jeunes aux différents défis socio-économiques, qui est sans doute la voie par excellence pour préparer les projets à muer plus facilement et d’une manière cadrée et encadrée.

S’agissant des projets futurs de l’association, Bouchra Bayed affirme que Maroc Entrepreneurs ambitionne de créer une antenne au Maroc à Casablanca et/ou à Rabat d’ici décembre 2019, « pour permettre aux entrepreneurs et personnes qui nous sollicitent en France de s’appuyer sur un relais sur place leur facilitant ainsi les mises en relation et l’accompagnement personnalisé dont ils bénéficient en France ».

Maroc Entrepreneurs regroupe aujourd’hui le plus grand réseau de cadres supérieurs et d’étudiants marocains avec plus de 12.000 membres, qui évoluent dans divers secteurs. L'association est également l’espace d’échanges de plusieurs startupers, entrepreneurs et chefs d’entreprises.

La Journée de la création d’Entreprises, qui se tiendra à l’ESG Paris, s’attend à accueillir près de 600 personnes et un parterre de personnalités et d’intervenants émérites entre financiers, institutionnels et chefs d’entreprises.

Au programme de cette XIe édition, des Masters Class pour sensibiliser le large public aux spécificités de l’entrepreneuriat, l’accès au financement et à la création d’entreprise ; un déjeuner networking pour générer un réseau de contacts profitables ; une table ronde traitant du devenir entrepreneurial et des perspectives économiques de la grande Région « Europe-Méditerranée-Afrique », plaçant le Royaume au centre des attentions et des actions ; et une remise de prix aux projets les plus aboutis.