Facebook va ouvrir son premier centre de révision de contenu d'Afrique subsaharienne à Nairobi

Facebook va ouvrir son premier centre de révision de contenu d'Afrique subsaharienne à Nairobi

Rédigé le 09/02/2019
MAP


Nairobi - Le réseau social américain Facebook a annoncé qu’il s’apprête à ouvrir son premier centre de révision de contenu d’Afrique subsaharienne à Nairobi, la capitale kényane.

"L’ouverture du centre de révision de contenu souligne notre engagement à servir la communauté des utilisateurs de nos plateformes en Afrique, ainsi que notre engagement à continuer à y investir", a déclaré Ebele Okobi, directrice des politiques publiques de Facebook pour l’Afrique, cité vendredi par des médias.

Le centre aura pour mission l’évaluation des posts, la vérification des faits publiés, conformément à l’engagement international pris par la plateforme de combattre les fake news et la désinformation, sources d’incitation à la violence et vecteur de propagation de la haine, rapportent des médias internationaux.

Facebook a indiqué qu’il emploiera 100 réviseurs au nouveau centre de révision d’ici la fin de l’année et prendra en charge des contenus dans diverses langues, notamment le somali, l’oromo, le swahili, et le haoussa.

Facebook affirme aussi qu’il travaille pour la révision de contenu, en plus de ces propres équipes, avec des sous-traitants dans le monde entier, ainsi qu’avec 27 partenaires tiers pour la vérification des faits.