Larache : Ouverture du 3è Forum national sur la migration

Larache : Ouverture du 3è Forum national sur la migration

Rédigé le 27/04/2019
MAP


Larache - Les travaux du troisième Forum national sur la migration se son ouverts, vendredi à Larache, sous le thème "La migration en Afrique: Perspectives et défis à la lumière du Pacte mondial pour la migration". Organisé par la Fondation méditerranéenne de coopération et de développement en collaboration avec le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger (MRE) et des Affaires de la migration, ce Forum de deux jours s'inscrit dans le sillage du 11è Forum mondial sur la migration et le développement qui s'était tenu à Marrakech entre le 5 et le 7 décembre 2018 et qui a été coprésidé par le Maroc et l'Allemagne. L'événement intervient également à un moment où les questions de la migration occupent une place importante dans l'agenda politique international, notamment après la déclaration de New York de 2016 et le débat ayant précédé l'adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

Intervenant à cette occasion, le doyen de la faculté pluridisciplinaire de Larache, Mohamed Larbi a indiqué que le Maroc a fait de la dimension humanitaire un pilier de la stratégie nationale d'immigration et d'asile, citant dans ce sens les aspects pratiques de cette stratégie notamment l'accès aux soins médicaux au profit des immigrés ainsi que l'accès à l'éducation pour leurs enfants. Il a, en outre, rappelé l'opération de régularisation par le Royaume de la situation administrative des étrangers en séjour illégal, tout en soulignant l'importance de la dimension humanitaire dans le traitement de cette question.

De son côté, le gouverneur de la province de Larache, El Alamine Bouassam, a salué une "tradition" pour passer au crible des questions stratégiques dont la migration, soulignant que ce forum intervient à un moment marqué par le retour du Maroc à l'Union africaine.

Il a, en outre, mis en avant la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI et l'importance que le Souverain attache à l'action africaine commune notamment en matière migratoire.

Les autres intervenants ont estimé que le Royaume a mis en place une stratégie migratoire éminemment marocaine qui insiste sur la dimension humanitaire, relevant que cette démarche témoigne de l'engagement international du Maroc en matière migratoire à travers la mise en place de mécanismes susceptibles d'assurer un meilleur suivi de ce phénomène.