Le Conseil communal de Dakhla adopte les points figurant à l'ordre du jour de sa session ordinaire du mois de mai

Le Conseil communal de Dakhla adopte les points figurant à l'ordre du jour de sa session ordinaire du mois de mai

Rédigé le 03/05/2019
MAP


Dakhla - Le Conseil communal de Dakhla a adopté, jeudi, les points figurant à l’ordre du jour de la première séance au titre de sa session ordinaire du mois de mai.

A cette occasion, le Conseil a examiné et adopté à l’unanimité, le projet de convention de partenariat pour la construction d’un Centre d’accueil et de prise en charge des enfants abandonnés à Dakhla, d’un coût avoisinant les 11 millions de DH. 

Ce Centre a pour objectif d’appuyer les activités de la Ligue marocaine de protection de l’enfance visant la prise en charge des enfants abandonnés et leur insertion, ainsi que des institutions de protection sociale au niveau de la ville, à travers la création d’une nouvelle structure respectant les conditions d’une vie décente, en faveur de cette frange de la société. 

Le Conseil a, en outre, adopté, à la majorité, la remobilisation d’un crédit du budget d’équipement d’un montant d’un million de DH, comme contribution de la commune à la construction d’un Centre de prise en charge des enfants abandonnés. 

Les membres dudit Conseil ont aussi examiné et adopté, à l’unanimité, le transfert du crédit du budget de gestion relatif à la consommation de l’eau et à l’éclairage public. 

Le Conseil communal de Dakhla a, en outre, examiné et adopté à la majorité de ses membres, le projet de révision du cahier de charges relatif au transport des patients et blessés, ainsi que le projet de révision du cahier de charges relatif au transport funéraire. 

Le projet de transport des patients et des blessés vise à définir le domaine d’application du cahier de charges ainsi que le champ d’application de la gestion déléguée, tout en œuvrant à réduire les dépenses à la charge des citoyens. 

Il s’agit aussi d’améliorer la qualité du service public en l’ouvrant devant une multitude de gestionnaires délégués, de procéder au classement des véhicules de transport médical, et de renouveler les équipements et opérer les aménagements y afférents. 

Quant au projet du transport funéraire, il vise aussi la définition du champ d’application de la gestion déléguée, l’ouverture du service devant les gestionnaires délégués, et la fixation de la tarification de cette prestation de service à l'intérieur comme à l'extérieur du territoire de la commune. 

Sur un autre registre, les membres du Conseil communal de Dakhla ont examiné et adopté, à l’unanimité, le projet d’une convention de partenariat relatif à l’exécution de projets concernant le commerce extérieur, inséré dans le cadre d’un contrat-programme de financement et de réalisation de programmes de développement intégré de la région de Dakhla-Oued Eddahab (2016- 2021), d’un montant total de 330 millions de DH englobant les coûts des études et des travaux. 

Cette convention porte sur le projet d’aménagement, d’équipement et de gestion des zones de commerce et de distribution à Bir Guendouz et à Guergarat, le projet de réaménagement de la zone industrielle '’Essalam’’ à Dakhla, ainsi que sur la promotion économique de la région de Dakhla-Oued Eddahab. 

Cette convention se propose de contribuer à la dynamisation de la région, à la promotion de ses atouts et ses spécificités, en vue de consolider son attractivité économique, d’améliorer ses infrastructures, de drainer davantage d’investissements privés, et d’intégrer la région dans un système de développement intégré pour soutenir les entreprises et encourager l’emploi et l’investissement. 

La seconde partie de la session ordinaire du mois de mai du Conseil communal de Dakhla se tiendra vendredi, et sera consacrée à répondre aux questions écrites et ce, conformément aux dispositions de l’article 46 de la loi organique 113-14 relative aux communes du 07 juillet 2015.