Grâce à sa position distinguée, le Golfe de Dakhla aspire à intégrer le Club international "les plus belles baies du monde''

Grâce à sa position distinguée, le Golfe de Dakhla aspire à intégrer le Club international "les plus belles baies du monde''

Rédigé le 06/07/2019
MAP - Saâd Aboudihaj


Dakhla - Grâce à sa position distinguée et son espace singulier et pittoresque, le Golfe de Dakhla, l'un des sites naturels et touristiques les plus marquants de la région de Dakhla-Oued Eddahab, aspire avec force à intégrer le Club international ''les plus belles baies du monde''. 

Classée depuis des années zone protégée dans le cadre de la Convention relative aux Zones Humides (RAMSAR), la Baie de Dakhla a de quoi aspirer à devenir membre de ce Club sélect qui a vu le jour en 1997 et compte parmi ses membres 27 pays et 40 Baies à travers le monde, dont celles d'Agadir et d'El Hoceïma. 

Pour les acteurs engagés de la Région de Dakhla-Oued Eddahab, l'adhésion à ce prestigieux Club est de nature à consolider les efforts visant à faire connaitre, à l'échelle planétaire, la région en général, et sa Baie en particulier, et aussi à promouvoir les potentialités naturelles et écologiques singulières dont regorge cette Perle du sud marocain. 

Une telle candidature illustre, en outre, cette volonté de faire rayonner l'image de la région en tant que destination phare pour le tourisme sportif (sports nautiques avec ses spots de portée internationale), mais aussi pour le tourisme d'aventure (excursions dans le désert) et le tourisme écologique. Autant d'atouts fort considérables à même d'inciter et encourager l'organisation de grands événements, congrès et compétitions sportives de haut niveau dans divers domaines. 

Dans cette optique, une délégation représentant le Club international ''les plus belles baies du monde'', a effectué récemment une visite d'exploration et de découverte à la ville de Dakhla et aux régions avoisinantes, le temps de pouvoir achever les procédures d'une future adhésion de Dakhla à ce Club international au terme d'un vote, en marge du prochain congrès de cette association internationale, prévu en août prochain au Japon. 

Dans une déclaration à la MAP, le président du Club international ''les plus belles baies du monde'', le Canadien Michel Bujol, a relevé que ''la Baie de Dakhla se distingue de manière remarquable de toutes les autres Baies visitées, en ce qui concerne son milieu naturel et territorial, car on est en mesure d'apprécier en même temps un espace saharien illimité, chose que l'on ne trouve nulle part ailleurs''. 

Et d'ajouter que l'adhésion de la Baie de Dakhla à ce Club aura certainement un impact positif sur ce site écologique singulier qui ouvre ses bras pour accueillir les pratiquants des sports nautiques en provenance des quatre coins du monde, notant que ce Golfe tirera profit, sans nul doute, de l'accumulation des réalisations accomplies par le Club, notamment en ce qui concerne ses recommandations dans le domaine du développement durable et de la protection du milieu et de l'équilibre écologiques. 

L'adhésion à ce Club contribuera à promouvoir la Baie de Dakhla ainsi que les différents produits et services y afférents, à créer une valeur ajoutée, à travers une labellisation distinguée de ''Meilleure Baie du Monde'' et surtout, à tirer profit du réseau relationnel dont dispose le Club ainsi que des différentes campagnes de promotion qu'il mène à travers son portail électronique, les réseaux sociaux et la publication d'articles et de photos illustratives.

Dans une déclaration similaire, le coodinnateur de l'opération d'adhésion de la Baie de Dakhla au Club international ''les plus belles baies du monde'', Mohamed Charif, a estimé que l'adhésion de Dakhla à ce Club est une valeur ajoutée sûre pour toute la région aussi bien sur le plan touristique qu'écologique. 

M. Charif, également membre du Conseil Régional du Tourisme (CRT) de Dakhla- Oued Eddahab, a mis en avant les potentialités particulières que recèle Dakhla sur les plans économique et naturel, outre une expérience inouïe en matière d'équilibre entre les activités de la pêche traditionnelle et le développement touristique.

Et de faire observer que la Baie de Dakhla constitue un espace international pour les activités sportives nautiques, outre sa qualité, d'un point de vue géographique, comme ''portail'' du Maroc vers l'Afrique et une ''plateforme'' prometteuse pour l'avenir du développement du Continent. 

Le coordinateur régional de l'Alliance marocaine pour le climat et le développement régional au niveau de Dakhla-Oued Eddahab, Mohamed Badass a, quant à lui, indiqué que la Baie de Dakhla, qui s'étend sur une longueur de 37 km et une largeur de 14 km, sur une superficie totale de 40 ha, se veut l'unique du genre au niveau de toute la région de l'Afrique du nord.

Il a précisé que le Golfe de Dakhla se veut le principal incubateur de plusieurs espèces de faunes et de flores menacées d'extinction aussi bien au niveau national qu'à l'échelle internationale, outre sa particularité en termes de biodiversité offrant ainsi un espace particulier pour la production de plus de 120 espèces d'huitres, et de 41 espèces de poissons.

La Baie de Dakhla est considérée également comme une zone d'escale et de transit pour plusieurs oiseaux migrateurs, et un espace de reproduction et de nidification pour les oiseaux aquatiques, mais aussi de vie pour plusieurs mammifères marins en l'occurrence les dauphins. 

M. Badass a émis le voeu de voir l'adhésion de la Baie de Dakhla à ce Club se concrétiser dans les mois à venir, afin de booster davantage l'attractivité de ce site et de faire connaitre, comme il se doit, son patrimoine naturel et écologique et de contribuer ainsi à sa promotion et à sa protection contre tous les dangers écologiques qui le guettent.

Lors de leur séjour à Dakhla, les membres de la délégation représentant le Club international ''les plus belles Baies du monde'' ont eu une série de rencontres et d'entretiens avec le président de la région de Dakhla-Oued Eddahab, le président du Conseil provincial d'Oued Eddahab et le président du CRT, une occasion pour réitérer l'appui à la candidature de la ville de Dakhla. 

A cette occasion, la délégation du Club international a proposé l'organisation du Congrès annuel du Club pour l'année 2020 à Dakhla et à Agadir, estimant que la tenue de ce rendez-vous dans ces deux belles villes du Royaume permettrait aux membres de cette Association internationale d'apprécier la diversité naturelle du Royaume et de constater de visu les efforts déployés afin d'intégrer la dimension écologique dans le développement touristique et économique. 

Le Club international ''les plus belles Baies du monde'', qui a son siège dans la ville française de Vane, se veut un espace pour renforcer le dialogue, construire des liens, et échanger les expériences et expertises en ce qui concerne la protection des Baies et leur préservation. 

Cette association internationale permet également d'asseoir les bases d'un échange culturel, économique et écologique dans les domaines y afférents et ce, dans un climat de convivialité et de fraternité.