Bulletin de l'écologie de l'Afrique

Bulletin de l'écologie de l'Afrique

Rédigé le 11/07/2019
MAP


Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du jeudi 11 juillet :

Sénégal :

--Le président sénégalais, Macky Sall, a demandé mercredi "le recensement intégral des zones forestières classées" du Sénégal, dans l’optique d’une meilleure préservation du patrimoine forestier, lit-on dans le communiqué du Conseil des ministres.

Le chef de l’Etat a également souligné l’impératif pour le gouvernement de préserver le patrimoine forestier, et de veiller à l’application rigoureuse de la réglementation en matière de procédures d’autorisations de lotissement et de construction, précise la même source.

Côte d'Ivoire :

--Plusieurs acteurs ont participé, la semaine dernière à Abidjan, à la première session de travail des organes relative à la révision du code de l’environnement.

Cette rencontre intervient après l’atelier national de lancement du processus de révision du Code de l’environnement tenu les 25 et 26 octobre à Abidjan, et ayant abouti à l’analyse ainsi qu’à la validation des projets de termes de références de la création, la composition et le fonctionnement des différents organes qui vont conduire, assurer l’encadrement approprié de ladite révision et de ceux relatifs au recrutement d’un Consultant International.

La directrice de l’Agence nationale de développement de l’environnement, Sopie Ako Madeleine, a encouragé les participants à apporter leur contribution pour l’atteinte de cet objectif et qu’à la sortie de cette première session de travail le processus de révision du Code de l’environnement soit effectif.

Ghana :

--L'Assemblée métropolitaine de Tema (TMA) et la Ghana Water Company ont signé récemment à Aarhus, un protocole d'accord avec le gouvernement du Danemark, en vue du lancement du projet de gestion des eaux urbaines à Tema.

En vertu de cet accord, Tema, ville portuaire et industrielle du Ghana, va profiter de l'expérience d’Aarhus dans la gestion des eaux usées, rapporte la presse locale, notant que cette coopération s’étale sur la période de 2019-2022.

Gabon :

--Le gouvernement gabonais vient de lancer la deuxième édition des vacances agricoles, destinées à près de 5000 jeunes âgées entre 8 et 22 ans pour les encourager à retourner à la terre autour du maraîchage.

Deux mois durant (juillet et août), les jeunes participant à cette initiative visant à valoriser le secteur agricole prendront part à différentes activités dans les 9 provinces que compte le Gabon.

Sur la cinquantaine de sites retenus, les jeunes agriculteurs seront accompagnés dans l'apprentissage du maraîchage (préparation du sol, semis en pépinière, planting, suivi de la croissance des plants, récolte), de l'élevage (présentation du cheptel, parc à animaux, traitement des animaux) et de la transformation des produits agricoles (visites des agro-industriels).