Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
.

Marrakech : Anass Doukkali appelle les professionnels à contribuer efficacement à la performance des systèmes de santé en Afrique

Rédigé le 22/02/2018
MAP


Marrakech - Le ministre de la Santé, Anass Doukkali a appelé, mercredi à Marrakech, tous les acteurs et les professionnels du secteur à s’impliquer davantage afin de contribuer efficacement à la performance des systèmes de santé en Afrique.

Intervenant à l’ouverture de la 5è édition du Forum africain de la santé (AfriSanté-2018), qui se tient les 21 et 22 février sous le thème "Performance des systèmes de santé en Afrique", M. Doukkali a souligné l’impératif d’élaborer et de mettre en œuvre des stratégies pertinentes devant permettre de dépasser les contraintes en vue d’améliorer les performances des services rendus aux usagers, dans la perspective plus prometteuse d’amélioration l’état de santé global des populations africaines.

Dans ce cadre, il a soulevé l’urgence d’initier ou de poursuivre de multiples chantiers de réformes qui touchent à la gouvernance de ces systèmes, à leur organisation, leur financement, leur système d’information sanitaire et leurs ressources humaines et matérielles.

A ce titre, il a fait savoir que les relations de coopération "Sud-Sud" liant le Maroc aux pays frères d’Afrique, notamment dans le domaine de la santé, ont toujours constitué un axe important de la politique africaine du Royaume, ajoutant que cette ambitieuse politique qui a connu ces dernières années un tournant majeur, particulièrement suite au retour du Maroc au sein de l’Union Africaine, exprime l’engagement assumé et confirmé du Royaume en faveur d’une coopération renouvelée et cohérente, porteuse de nouvelles opportunités en faveur du codéveloppement et de la co-émergence du continent.

Le ministre, qui n’a pas manqué de mettre en exergue les réformes et les efforts déployés par le Royaume pour améliorer la performance du système national de santé, a précisé que le programme gouvernemental a accordé une importance particulière au secteur de la santé, notamment dans son axe relatif au renforcement du développement humain et de la cohésion sociale et territoriale.

Dans cette optique, il a indiqué que l’amélioration et l’extension des services de santé devrait s’appuyer selon ledit programme sur 4 leviers, à savoir la couverture sanitaire universelle, le renforcement de l’accès aux soins et services de santé, la consolidation de la santé maternelle et infantile comme priorité nationale stratégique et le renforcement des ressources humaines de la santé.

Organisé par "i-conférences" sous l’égide du ministère de la santé, ce forum annuel du secteur de la santé en Afrique s’impose aujourd’hui comme le rendez-vous le plus important des stratégies et politiques de santé en Afrique francophone et favorise le partenariat sud-sud.

Cette rencontre se veut ainsi une plateforme pour des rencontres B2B d’échanges, ainsi qu’une véritable vitrine de découverte des dernières nouveautés et innovations dans le secteur de la santé au niveau continental.

L'AfriSanté-2018 connait la participation des ministres africains de tutelle et de responsables du secteur venant notamment du Bénin, Niger, Sénégal, Tchad, République centrafricaine et de Tunisie, en vue d’échanger autour des déterminants de la performance des systèmes de santé ainsi que des stratégies d’amélioration et des défis relatifs à l’accès aux soins.

Au menu de ce conclave figure une série de plénières thématiques pour des débats et échanges entre représentants des gouvernements, des professionnels, des opérateurs du secteur, des organismes de financement et de coopération, des experts internationaux, des fournisseurs de solutions et de matériels, ainsi que toutes les parties prenantes au développement du secteur de la santé dans la région.