Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
.

Le Maroc et le Portugal appelés à jouer ensemble un rôle majeur en Afrique (Driss Guerraoui)

Rédigé le 13/04/2018
MAP


Lisbonne – Le Maroc et le Portugal peuvent jouer un rôle majeur dans le développement du continent africain, en raison de l’histoire commune, de la proximité géographique et de la profondeur des relations d’amitié qui lient les deux pays, a souligné jeudi à Lisbonne, Driss Guerraoui, secrétaire général du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

"Cette perspective est d’autant plus prometteuse que les deux pays ont une présence effective sur le continent et voient de surcroît leurs relations humaines, économiques, commerciales et sécuritaires connaitre une intensification remarquable ces dernières années", a relevé M. Guerraoui, qui animait une conférence à l’Académie des Sciences de Lisbonne, sous le thème "L’Afrique du XXIè siècle : les rôles futurs du Maroc et du Portugal". 

M. Guerraoui a, à cette occasion, passé en revue les principaux défis du continent notamment le chômage des jeunes, l’éducation, la pauvreté, la désertification, la sécheresse et les inondations, soulignant dans ce sens la nécessité et l’urgence de repenser le paradigme même du développement en Afrique.

Il a en revanche noté que les économies et les sociétés du continent africain constitueront durant les prochaines décades du XXIè siècle de réels nouveaux marchés et de nouveaux foyers de croissance qui susciteront des convoitises de la part de toutes les puissances, de tous les acteurs régionaux et de toutes les firmes transnationales de par le monde. 

Les pays africains doivent ainsi, selon M. Guerraoui, s’engager résolument dans la construction d’une nouvelle génération d’intégration régionale conduisant à terme par le renforcement de la coopération sud-sud interafricaine de bâtir de véritables Etats Unis d’Afrique, c'est-à-dire cette Nouvelle Afrique Unie.

"C’est avec cette Afrique, qui s’est radicalement transformée, que le Maroc et le Portugal doivent construire un partenariat tourné vers l’avenir", a dit M. Guerraoui.

Il a par ailleurs abordé le développement de la grande zone "Afrique-Europe-Monde arabe" à construire et où le Maroc et le Portugal ont la responsabilité et un rôle à jouer, estimant que les entreprises "sont en avance sur cette perspective" qu’il faut développer davantage au niveau politique.

Les deux pays doivent tirer le meilleur parti de leurs avantages comparatifs et de leur complémentarité mais aussi de leur défis communs en vue de construire un partenariat d'un genre nouveau au service de la paix, la stabilité et la prospérité de cette région qui fait face aux tentatives de déstabilisation, à la radicalisation et aux pressions migratoires entre autres, a-t-il insisté.

Le Professeur Guerraoui a été élu en septembre 2017 membre de l’Académie des sciences de Lisbonne. Il est ainsi le premier Marocain à intégrer cette institution prestigieuse, créée le 24 décembre 1779 sous le règne de Marie 1ere du Portugal.