Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
.

El Jadida: Une conférence régionale questionne la transformation numérique en Afrique francophone

Rédigé le 04/05/2018
MAP


Casablanca – Les directeurs des systèmes d'informations (DSI) en Afrique francophone ont tenu, jeudi à El Jadida, leur sixième sommet annuel, axé autour des stratégies innovantes visant à intégrer le pouvoir révolutionnaire de la transformation numérique.

Plus de 80 des principaux leaders de la région en matière de TIC, rassemblés à l’initiative de l’International Data Corporation (IDC), ont assisté à des ateliers interactifs, des tables rondes et des études de cas, doublés de rencontres individuelles entre les fournisseurs de solutions technologiques de pointe et les décideurs chargés de leur mise en œuvre.

Cette rencontre avait pour objectifs d’aider les DSI à repenser leur façon de tirer parti des informations, mettre en œuvre des solutions TIC émergentes et faciliter l'innovation à l'échelle de l'organisation, dans le dessein de rendre leurs entreprises plus dynamiques, efficaces et productives.

"Alors que la révolution numérique continue de s'accélérer, les modèles commerciaux traditionnels subissent des perturbations sans précédent", a déclaré Jyoti Lalchandani, vice-président du groupe IDC et directeur général régional pour le Moyen-Orient, la Turquie et l'Afrique lors de l’ouverture du Sommet.

Serge Findling, vice-président mondial de la recherche et de la transformation numérique d'IDC, a fourni des pistes pour sortir de l'impasse numérique et identifier les faiblesses organisationnelles inhérentes.

D’après ce grand connaisseur, 75% des DSI devront, durant l’année en cours, mettre en tête de leurs priorités "l'engagement expérientiel, la monétisation des données ou les activités numériques".

Cependant, a-t-il expliqué, "environ 59% des entreprises sont aujourd'hui dans une impasse numérique", soit à cause "d’initiatives de transformation numérique ad hoc" ou parce que "les changements mis en place universellement ne sont pas appliqués au sein de cette même entreprise".

Selon cet expert, "divers facteurs freinent ces entreprises, y compris des modèles organisationnels inefficaces, des capacités numériques sous-développées, des indicateurs de rendement obsolètes, des feuilles de route numériques trop tactiques et l'absence totale d'une plate-forme numérique d'entreprise".

Des experts et des responsables gouvernementaux ont présenté, à cette occasion, un aperçu des dernières tendances technologiques qui transforment les organisations de la région.