Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
.

Ouverture à Marrakech des travaux de la 16è Réunion régionale des autorités nationales des Etats africains parties à la CIAC

Rédigé le 20/06/2018
MAP


Marrakech - Les travaux de la 16è Réunion régionale des autorités nationales des Etats africains parties à la Convention sur l'interdiction des armes chimiques (CIAC) se sont ouverts mardi, à Marrakech avec la participation de délégations issues de 38 Etats Parties d’Afrique à la CIAC, ainsi que 6 organisations régionales et internationales (UN 1540 Committee, CEEAC, COMESA, EAC, IGAD, WCO).

Cette rencontre régionale, organisée en partenariat avec le Secrétariat de l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques, portera sur le rôle des services gouvernementaux dans le cadre de la mise en œuvre de la CIAC, la coordination et le renforcement de la mise en œuvre nationale de cette Convention.

Cette 16è Réunion régionale contribuera à mettre l'accent sur les priorités africaines et d'approfondir davantage la réflexion sur les moyens à même de renforcer la coopération entre secrétariat technique de l'Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques (OIAC) et les Etats parties africains.

Il est à rappeler que le Maroc a contribué activement au processus qui a conduit à l’élaboration puis à l’adoption de la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques. Le Maroc a signé la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques, le 13 Janvier 1993, et l’a ratifiée, le 28 décembre 1995.

Depuis lors, le Maroc a toujours joué un rôle actif au sein de l'OIAC. Il assure actuellement la Présidence de la 22è session de la Conférence des Etats Parties à la Convention, après avoir également été élu, en 2015, à sa vice-présidence.

De même, le Maroc a été élu, en 2017, à l’unanimité, en tant que coordinateur des Etats-Parties africains à la Convention. De plus, il a siégé, au nom du Groupe Africain, à plusieurs Commissions et organes de la Conférence des Etats Parties et ce, lors de ses différentes sessions.

Le Maroc a été, récemment, réélu pour un nouveau mandat de deux ans,pour la période 2017-2019, au sein du Conseil Exécutif de l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques où il a siégé, au nom du Groupe Africain, pendant 19 ans. De même, le Maroc a été élu, en 2016, en tant que membre de la Commission de la Confidentialité et membre du Comité Consultatif pour l'Education et la Sensibilisation.

L’élection pour trois mandats consécutifs en tant que membre de la Commission de la Confidentialité pour la zone Afrique, témoigne également de la confiance dont jouit notre pays au sein de l’OIAC.

Les pays participants à cette réunion sont l'Algérie, l'Angola, le Bénin, le Botswana, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, le Congo, le Congo-Brazzaville, la Côte d'Ivoire, l'Ethiopie, la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Kenya, le Lesotho, Madagascar, Malawi, le Mali, la Mauritanie, les Iles Maurice, Mozambique, la Namibie, le Niger, le Nigéria, le Rwanda, Sao Tomé et Principe, le Sénégal, les Seychelles, l'Afrique du Sud, le Soudan, la Tanzanie, le Togo, la Tunisie, l’Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe.