.

Des opérateurs économiques turcs appellent à un partenariat maroco-turc en Afrique

Rédigé le 13/09/2018
MAP


Istanbul - Des opérateurs économiques turcs ont appelé mercredi à Istanbul, à l'établissement d'un partenariat maroco-turc sur les marchés financiers africains, soulignant que le Maroc, qui dispose d'une présence solide du secteur bancaire sur le continent est en mesure d'accompagner l'accès de la Turquie à ces marchés.

Lors d'un forum organisé par le Conseil turc des relations économiques extérieures relevant du ministère du Commerce extérieur, les opérateurs économiques ont souligné que le Maroc a accumulé une grande expérience en Afrique sur le plan financier, et de ce fait il est important d'opérer des investissements conjoints mutuellement avantageux pour les deux pays.

Dans une allocution lors de la séance d'ouverture du forum, le Consul Général du Royaume du Maroc à Istanbul, M'hamed Ifriquine, a souligné la nécessité de développer la complémentarité économique entre le Maroc et la Turquie, notant que le commerce bilatéral présente des avantages au-delà de l'aspect économique pour devenir un outil consacrant les relations humaines et civilisationnelles. 

Il a de même indiqué que le Maroc et la Turquie entretiennent des relations depuis 500 ans, fondées sur les principes de la coopération, l'entente et le respect mutuel, soulignant que les relations commerciales ne cessent de se développer notamment après la signature de l'accord de libre-échange entre les deux pays.

Le diplomate marocain a rappelé que le volume des échanges commerciaux a été multiplié depuis 2006 pour passer de 700 millions dollars à près de trois milliards de dollars l'année dernière, ce qui témoigne du dynamisme des relations maroco-turques.

Après avoir souligné que le Maroc offre de multiples avantages et des opportunités importantes aux investisseurs étrangers et que les entreprises turques implantées au Maroc se sont déclarées satisfaites du climat des affaires attrayant, il a salué le rôle du Conseil dans la promotion des relations économiques bilatérales, notant que ce Forum a été consacré à la discussion autour du climat des affaires dans plusieurs pays notamment le Maroc dans le cadre des préparatifs du Forum Turquie-Afrique qui se tiendra prochainement à Istanbul.

Pour sa part, le président du Conseil d'affaires maroco-turc, M. Osman Kocaman a souligné la profondeur des relations économiques entre le Maroc et la Turquie, confortées par les liens historiques et culturels qui unissent les deux pays.

Il a ajouté que le Maroc constitue une porte d'entrée pour la Turquie au marché africain en vue de la réalisation d'investissements conjoints. 

Selon les statistiques officielles, le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et la Turquie a quadruplé au cours de la dernière décennie, à la faveur de l'accord de libre-échange signé entre les deux pays.

Le Maroc et la Turquie ont signé un accord de libre-échange (ALE) en avril 2004, lequel est entré en vigueur en juin 2006. 

Le volume des échanges commerciaux s'est chiffré en 2017 à environ 2,7 milliards dollars contre 722 millions dollars en 2007.