.

Ouverture à Nairobi de 7è session extraordinaire de la Conférence ministérielle africaine sur l'environnement sous la présidence du Maroc

Rédigé le 19/09/2018
MAP


Nairobi - La 7ème session extraordinaire de la Conférence ministérielle africaine sur l'environnement (CMAE) a entamé ses travaux, mercredi à Nairobi, sous la présidence du Maroc.

Le Maroc prend part à cette conférence par une délégation conduite par la secrétaire d’État chargée du développement durable, Mme Nezha el Ouafi.

La secretaire d'État est présente aux côtés de quelque 54 responsables africains entre ministres de l'Environnement et du développement durable, experts et représentants de groupes africains de la société civile qui doivent étudier les possibilités de concrétiser les politiques environnementales via des solutions innovantes. 

Les résultats de la conférence détermineront ainsi la position des pays africains et leur apport à l'Assemblée de l'ONU Environnement (UNEA-4) qui aura lieu en 2019.

Cette session extraordinaire est préparatoire de la 14è session de la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique (UNCBD-COP14), prévue du 17 au 29 novembre à Charm El-Cheikh, en Égypte, et de la 24è session de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (UNFCCC-COP24), qui se tiendra à Katowice, en Pologne.

La conférence des ministres africains de l'environnement est une tribune politique qui permet aux ministres en charge du département de l'environnement de mieux formuler, harmoniser et coordonner leurs activités et programmes dans un élan de coopération concertée. Elle fournit un leadership à l'échelle continentale en favorisant la sensibilisation et le consensus sur les questions mondiales et régionales en matière d'environnement et de développement durable. Lors de sa 14e session tenue en 2012, la conférence ministérielle sur l'environnement a adopté la décision de créer une plate-forme de partenariat africain pour la coordination, la mobilisation des ressources, la connaissance et l’appui à la mise en œuvre du Plan d’action environnemental du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique.

La plate-forme a été officiellement lancée lors de la 22è Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (UNFCCC COP22) à Marrakech, en 2016. L'objectif de la plateforme de partenariat menée par l'Agence du NEPAD est de promouvoir la gestion durable de l'environnement en Afrique grâce au renforcement des partenariats, à la coordination et à l’harmonisation des activités, ainsi qu’à la mise en commun des ressources à différents niveaux.