.

Des experts marocains forment des Nigériens en management et hôtellerie en prélude au Sommet de l’UA

Rédigé le 27/09/2018
MAP


Niamey - Des experts marocains dans les domaines du management, de l’hôtellerie et du tourisme assurent actuellement à Niamey la formation de professionnels nigériens, en prélude au 33è Sommet de l’Union africaine (UA), prévu en juillet 2019 au Niger.

Cette session de formation a été lancée officiellement, mercredi, par l’Agence nationale nigérienne pour l’organisation du Sommet de l’Union Africaine, en présence du ministre nigérien du Tourisme et de l’Artisanat, Mohamed Boto, du ministre-conseiller et directeur général de l’Agence UA, Mohamed Saïdil Moctar, de l’ambassadeur du Maroc à Niamey, Allal El Achab et du vice-président de l’Association nationale des professionnels du tourisme et de l’hôtellerie, Siddo Oumarou.

Prévue pour une durée d'une dizaine de jours, cette session, dispensée par six experts marocains, ambitionne de former 120 professionnels du tourisme et de l’hôtellerie, dont 90 managers des hôtels et 30 gestionnaires des hôtels issus tous de la Communauté urbaine de Niamey afin d’améliorer la qualité de leurs prestations, lors du Sommet de l’UA, apprend-on jeudi de source officielle nigérienne. A l’issue de cette formation, les fonctionnaires du ministère nigérien du Tourisme et de l’Artisanat seront également mieux outillés pour classifier les hôtels et restaurants Niamey.

Lors de cette cérémonie, le ministre nigérien du Tourisme et de l’Artisanat a rappelé les différents accords liant le gouvernement de son pays au Royaume du Maroc depuis les indépendances jusqu’à présent dans le domaine du tourisme. Dans ce sens, il a cité notamment l’accord de coopération en matière du tourisme, signé en décembre 2017 à Rabat, en vertu duquel le Maroc s’était engagé à apporter au Niger son expertise afin d’améliorer les prestations et services des hôtels et restaurants de Niamey au cours du Sommet de l’Organisation panafricaine.

M. Boto a saisi cette occasion pour exprimer les remerciements de son gouvernement aux autorités marocaines et aux experts chargés d’assurer cette formation pour avoir accepté d’apporter leur expertise au Niger dans la préparation de cet important rendez-vous continental.

De son côté, l'ambassadeur du Maroc s’est félicité de l’excellence de la coopération entre Rabat et Niamey, assurant les autorités nigériennes de l’entière disponibilité du Royuame à aider le Niger dans la préparation de cet évènement d'envergure.

Quelque 5000 hôtes, parmi lesquels une cinquantaine de chefs d’état et de gouvernement africains, sont attendus à Niamey lors du Sommet de l’UA, alors que la capacité de lits n’est que de 3000 et la plupart des établissements hôteliers ne répondent pas aux normes, selon la même source.

A noter que cette formation intervient après celle des agents de protocoles, organisée par l’Agence UA Niger 2019. Fin août dernier, quelque 350 agents de protocole nigériens ont subi une formation par leurs concitoyens instruits auparavant au Maroc en vue d’assurer convenablement les services protocolaires, dans le cadre des préparatifs du Sommet de l’UA.