.

Coup d'envoi à Rabat de la 24ème Conférence "All Africa" du Lions Clubs International

Rédigé le 28/09/2018
MAP


Rabat - Le coup d'envoi de la 24ème conférence "All Africa" du Lions Clubs International a été donné, jeudi à Rabat, sous le thème "Africa Forward", avec la participation de près de 700 Lions africains provenant de tout le continent.

Cette manifestation d'envergure, qui se poursuivra jusqu'au 29 courant, se veut l'occasion pour les membres du Lions Clubs International d'échanger autour de leurs expériences en matière de développement humain, de la lutte contre les maladies enfantines, la cécité, le diabète, la sauvegarde de l'environnement, l’éradication de la faim, l’accès à l’eau potable et le handicap.

Intervenant lors de cette session inaugurale, la présidente internationale du Lions Clubs International, Gudrun Bjort Yngvadottir, a souligné l'importance de cette conférence "historique" qui a pour objectifs de permettre aux Lions de partager leurs expériences et leurs success stories, d'élaborer des plans pour le future ainsi que de développer et tisser des amitiés.

Tout en se félicitant du "lionisme et du grand leadership" des représentants de chacun des pays dans le conseil d'administration de l'Organisation, Mme Yngvadottir a indiqué que le Lions Clubs international, qui compte aujourd'hui plus de 1,5 million de membres répartis dans plus de 47.000 clubs à travers le monde, s'engage dans des actions humanitaires et sociales visant à rendre service aux personnes qui sont dans le besoin.

"Motivés par une seule et même éthique humaniste, les Lions travaillent pour apporter des solutions concrètes aux problématiques sociales, médicales, éducatives et environnementales, d'où la nécessité de se développer et d’accroitre le nombre adhérents", a-t-elle affirmé, ajoutant que l'Organisation doit s'agrandir en Afrique en intégrant plus d'adhérents, pour répondre aux besoins du continent".

Elle a dans ce sens mis en avant les efforts consentis par les leaders africains et leurs contributions au sein de l'Organisation, y compris les opérations de collecte de dons, faisant observer que "chaque Club fait de son mieux pour répondre aux besoins de sa communauté et aller de l'avant".

De son côté, le président de la conférence, Hastings Eli Chiti, a passé en revue l'histoire du lionisme en Afrique et sa dimension internationale, soulignant que l'Organisation est parvenue à atteindre un chiffre moyennant 35.675 Lions au niveau du continent africain. "Nous avons atteint notre objectif à travers l'augmentation de l’effectif de nos adhérents. L'Afrique est donc prête à devenir une ère et une région constitutionnelle", a-t-il dit avec fierté.

M. Chiti a en outre mis l'accent sur la nécessité de chérir les uns les autres, de promouvoir l'amitié et le partage des expériences et d'apprendre mutuellement afin de promouvoir le lionisme dans le continent, ajoutant que "chaque lion a le devoir de servir l'humanité, de se focaliser sur les services qu'il offre, tout en développant ses propres compétences en matière de leadership".

Pour sa part, le ministre de l'Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Abdelahad Fassi Fihri, a salué les actions du Lions Clubs International aux facettes multiples marquées par l'empreinte des valeurs de solidarité, de partage et de générosité aux directions des plus faibles et des démunies.

"Dans un monde aujourd'hui marqué par la violence, l'exclusion, la pauvreté, la difficulté d'accès aux sociaux de base, au logement, à la santé, à l'éducation et les phénomènes aggravés par le changement climatique et écologique, votre action contribue à ce que nous ne soyons pas complètement dépouillés de notre humanité, et que l'espoir demeure, celui d'un monde de solidarité et d'entraide", a-t-il lancé.

"Par votre action, vous atténuez le risque que chacun, devant ces difficultés, s'isole dans un individualisme égoïste et que les valeurs de solidarité et d'entraide se disloquent de manière définitive, et vous contribuez à ce que les consciences restent éveillées pour alimenter leur devoir", a poursuivi le ministre.

M. Fassi Fihri a de même insisté sur le fait que la force de Lions Clubs international réside dans la mobilisation de ses membres et leur appartenance à une organisation internationale qui a en plus d'une histoire des actions significatives.

Il a en outre souligné que la tenue de cette rencontre à Rabat revêt une grande importance et traduit la volonté de SM le Roi Mohammed VI d'approfondir son ancrage africain, sur tous les plans socio-économiques, culturels et le développement de la coopération Sud-Sud.

Le gouverneur du district 416 des Lions du Maroc et président du comité d'organisation de cette 24ème Conférence, Mounir Sedrati, a quant à lui relevé que le thème de cette rencontre se veut un appel pour les Lions d'Afrique d'avancer davantage dans la solidarité avec les plus démunis et les plus fragiles.

"C'est ensemble que nous retrouverons les solutions pour alléger leurs souffrances, comme nous l'avons toujours fait, parce que "We serve" (nous servons)", a-t-il dit, a joutant que "cette édition sera historique dans la mesure où notre aire constitutionnelle africaine, qui a atteint et dépassée les 30.000 membres depuis plus d'un mois, deviendra une région à part entière".

Se disant fier que le Maroc ait été choisi pour l’organisation de cet événement, en parfaite harmonie avec la clairvoyance et la vision de SM le Roi Mohammed VI, d’une Afrique forte et développée, M. Sedrati n'a pas manqué de mentionner que "nous appartenons à une organisation qui ne jure que par et pour une chose le service".

Créé en 1917, le Lions Clubs International, dont l'acronyme "LIONS" qui signifie "Liberty, Intelligence, Our Nations' Safety (liberté et compréhension sont la sauvegarde de nos nations)" et la devise "We Serve" (Nous servons), est devenu la plus grande organisation de clubs service du monde, riche d'innombrables histoires de Lions qui agissent pour concrétiser la même idée "lorsque les Lions se rassemblent pour le bien de l'humanité, rien ne peut les arrêter".

Le cadre de service mondial oriente les efforts des Lions et Leos sur cinq domaines de service à savoir, le diabète, l'environnement, le soulagement de la faim, le cancer infantile et la vision, avec comme objectif de tripler leur impact humanitaire en rendant le service à 200 millions de personnes par an d'ici 2021. Le cadre de service mondial complète les manières existantes des Lions de servir localement, et offre aux Lions et aux Leos de nouvelles opportunités pour aider à répondre aux défis croissants auxquels l'humanité est confrontée.