.

En Éthiopie, une femme présidente pour la première fois

Rédigé le 26/10/2018
CI


Le Parlement éthiopien a désigné jeudi 25 octobre à l’unanimité Sahle-Work Zewde comme présidente du pays, une première, rapporte Addis Fortune. 

Elle était auparavant diplomate et a été ambassadrice à Djibouti et en France, précise l’hebdomadaire en langue anglaise. Elle était jusque-là la représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU, António Guterres, auprès de l’Union africaine (UA).

Elle a démissionné de son poste aux Nations unies cette semaine avant sa nomination. À 68 ans, elle remplace Mulatu Teshome, qui a remis sa démission après quatre ans à la présidence du pays – un poste honorifique. Elle est à l’heure actuelle la seule femme chef d’État en Afrique.