.

Le Maroc insiste pour que la sécurité, le développement et la prospérité du citoyen africain demeurent les principes directeurs de tout processus de réforme de l'UA

Rédigé le 06/11/2018
MAP


Le Maroc a insisté pour que la sécurité, la stabilité, le développement et la prospérité du citoyen africain demeurent les principes directeurs de tout processus de réforme de l'Union africaine.

«La sécurité, la stabilité, le développement et la prospérité du citoyen africain demeurent les principes directeurs de tout processus de réforme de l'institution panafricaine», a affirmé, lundi à Addis-Abeba, l'Ambassadeur Mohammed Arrouchi, Représentant Permanent auprès de l'UA et de la CEA lors la réunion du Comité des Représentants Permanents de l'Union africaine (COREP).

Lors de cette réunion préparatoire du 11ème Sommet extraordinaire sur la réforme institutionnelle de l'union, la délégation marocaine présidée par M. Arrouchi a rappelé dans une déclaration liminaire le principe fondamental qui doit guider et orienter le processus de la réforme, à savoir placer la stabilité, le développement et la prospérité du citoyen africain au centre de l'agenda de l'UA en soulignant l'importance de la dimension opérationnelle du processus intergouvernemental qui doit reposer une structure adaptée et outillée.

La délégation marocaine a également souligné qu’il est important, au niveau de la commission de l'UA de se pencher sur le renforcement des attributions du président, veiller au respect d'une rotation géographique équitable, tout en préservant les principes de la compétence, réaménager les compétences du vice- président, clarifier et consolider le rôle du secrétaire général, mieux définir la répartition des tâches entre les différents départements de la Commission et d'éviter les interférences entre les attributions des commissaires.

La délégation marocaine a insisté sur l’application stricto sensu des règles de bonne gouvernance de reddition des comptes et de probité.

La réunion du COREP intervient en prélude à la 20-ème session extraordinaire du conseil exécutif prévue les 14 et 15 novembre courant qui se tient à la veille de la 11eme session extraordinaire du sommet de l’UA (17 et 18 novembre).

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste, rappelle-t-on, avait eu ce lundi un entretien téléphonique avec Son Excellence Monsieur Paul Kagame, Président de la République du Rwanda et Président en exercice de l’Union Africaine (UA).

Cet entretien intervient à la veille du sommet extraordinaire de l’Union Africaine à Addis Abeba au cours duquel des décisions importantes seront prises au sujet de la réforme institutionnelle de l’Organisation, a indiqué un communiqué du Cabinet Royal.

A cette occasion, le Souverain a réitéré ses encouragements au président Kagame, président en exercice de l’Union Africaine et l’a assuré de son plein soutien à la vision de réforme de l’organisation panafricaine, a ajouté le communiqué