.

La contribution de l'identité culturelle aux transformations socio-économiques en Afrique au menu du sommet humanitaire panafricain à Rabat

Rédigé le 17/11/2018
MAP


La 4ème édition du Sommet humanitaire panafricain a ouvert ses travaux vendredi à Rabat, en présence d'experts, de diplomates et des représentants d'ONG venus de pays africains pour des échanges centrés sur l'identité culturelle africaine et sa contribution aux transformations socio-économiques en Afrique.

Organisé par le Centre international de la diplomatie (CID), en collaboration avec le Centre panafricain de leadership et de développement de l'entrepreneuriat (PALEDEC), l'évènement placé sous le thème "l'Afrique, ma maison" met l'accent sur rôle de la diplomatie civile et citoyenne dans la promotion des relations entre les peuples et des partenariats économiques et échanges culturels aux niveaux bilatéral et régional.

Dans une déclaration à la MAP, la directrice du sommet humanitaire panafricain, Karima Rhanem, a souligné qu'il est question de développer des solutions concrètes et mesurables pour le continent africain, avec les Africains et pour les Africains, aux problèmes liés à la paix durable et au développement socio-économique en Afrique, déjà identifiés dans les politiques et priorités de l’Union africaine.

Elle a également relevé que c’est l'occasion d'échanger avec des homologues africains l’expérience du Royaume en matière de développement humain et économique et de consolider la position de la société civile vis-à-vis des gouvernements dans les domaines de l’aide humanitaire et des migrations.

La tenue de cette rencontre au Maroc montre l’engagement du Royaume en faveur des problèmes de portée régionale et mondiale, tout comme elle offre une plateforme institutionnalisée de dialogue à la société civile et aux autres parties prenantes afin de plaider pour l’adoption d'une approche humanitaire unique en direction des migrants et réfugiés proposée par le Maroc dans son rapport en tant que leader de la migration en Afrique, a-t-elle soutenu.

Cette quatrième édition du sommet qui coïncide avec le 63ème anniversaire de l’indépendance du Maroc s'inscrit dans le droit fil des efforts déployés par le Royaume en Afrique depuis les années cinquante du siècle dernier, en tant que membre fondateur de l’Organisation de l’Union africaine (OUA). Elle est axée sur différents thèmes portant notamment sur la vision de l’Agenda 2020 des Nations unies et l’Agenda 2063 de l’Union africaine, le renforcement des partenariats régionaux et mondiaux pour une Afrique prospère et la migration africaine: intégration des migrants dans les pays d’accueil.

En marge de cette rencontre initiée en partenariat avec l’Agence marocaine de la coopération internationale (AMCI) et la Fondation allemande Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS), une exposition d’artistes peintres Naima Acherkouk et Aziz El Tounsi sera organisée pour refléter leur vision de l’Afrique à l’horizon 2030 à travers une exposition de peintures