.

Trois banques marocaines dans le top 5 des groupes bancaires exerçant dans l'UMOA

Rédigé le 22/11/2018
MAP


Trois banques marocaines se sont positionnées dans le top 5 des groupes bancaires exerçant dans l'espace de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA), rapporte mercredi l’agence d’information économique +Ecofin+.

Il s’agit du groupe Bank Of Africa, détenu par BMCE Bank (banque marocaine du commerce extérieur), arrivé deuxième dans ce classement, de l'Atlantic Business International (ABI), filiale du groupe Banque Centrale Populaire (BCP), qui se positionne au 4è rang, et d’Attijariwafa bank, qui termine 5è de cette liste, indique la même source, citant la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Constitué de huit banques et présent dans sept pays de l’UMOA, le groupe Bank Of Africa (BOA) s'accapare 10,5% du total des bilans. Il concentre 10,8% des guichets, 9,8% des GAB (Guichet automatique bancaire), 16,7% des comptes bancaires de la clientèle, et réalise 15,1% du résultat net global provisoire.

Au quatrième rang, poursuit l’agence Ecofin, Atlantic Business International (ABI), très actif dans la zone à travers Banque Atlantique, est présent dans tous les pays de l’Union, avec huit filiales et une succursale. ABI, avec 9,6% de part de marché détient 8,2% des guichets, 7,4% des GAB, 7,5% des comptes de la clientèle. Son résultat en 2017 représente 4,6% du résultat net global provisoire.

Quant à Attijariwafa bank, il a confirmé le leadership marocain dans l’UMOA, en couvrant six filiales et trois succursales pour 7,7% des actifs du secteur bancaire des Etats de l’Union, ajoute la même source, relevant qu’Attijariwafa bank pose son enseigne sur 12,3% du réseau de guichets, 7,9% des GAB, et détient 9,2% des comptes de la clientèle. Son résultat est estimé à 9,3% du résultat net global provisoire.

Ce classement est dominé par le groupe Ecobank, dont le siège est à Lomé, avec une part de marché de 14% en 2017. Il est le plus important groupe bancaire opérant dans l’UMOA et est présent dans tous les pays de l’Union. Il détient 9,2% des guichets, 18,5% des GAB, 15,2% des comptes de la clientèle. Et contribue à hauteur de 15,4% à la formation du résultat net global provisoire du système bancaire.

L’UMOA comprend actuellement le Bénin, le Burkina, la Côte-d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.