.

Africités: CGLU Afrique et la Task Force Ville Durable du MEDEF conviennent d'accompagner les villes africaines à répondre aux enjeux du développement durable

Rédigé le 23/11/2018
MAP

L'organisation des Cités et Gouvernements Locaux Unis d'Afrique (CGLUA) et la Task Force Ville Durable du Mouvement des entreprises de France (MEDEF International) ont conclu, jeudi soir à Marrakech, un mémorandum d’entente aux termes duquel les deux parties se sont engagées à accompagner les collectivités locales africaines et particulièrement les membres de CGLUA à répondre aux enjeux du développement durable des territoires. Paraphé par le Secrétaire général des gouvernements locaux africains, Jean-Pierre Elong-Mbassi et le président de la Task Force ville durable de Medef international, Gérard Wolf, ce mémorandum vise à créer un lien direct entre les entreprises françaises et africaines ainsi que les partenaires techniques et financiers du développement.

Cet accord qui s’inscrit dans le cadre de la 8-ème édition des Africités, qui marque le 20-ème anniversaire de sa création, fixe les objectifs, les conditions de coopération et de mise au point de solutions urbaines durables proposées aux collectivités africaines, à l'initiative de CGLU Afrique et de la Task Force "Villes Durables" de MEDEF International.

Il s’assigne également pour but de prendre en considération les enjeux et défis majeurs des collectivités africaines en promouvant un développement intégré et durable au bénéfice des populations et acteurs locaux. En vertu de ce mémorandum, les deux parties se sont engagées pour atteindre ces objectifs, à tenir régulièrement des échanges entre leurs partenaires respectifs en vue d'organiser des actions d'accompagnement tels que des rencontres thématiques, des mises en lien entre porteurs de projets et porteurs de solutions techniques, technologiques et financières.

A ce titre MEDEF International s’engage ainsi à recevoir dans son siège des élus africains dans le cadre de réunions de travail avec les entreprises françaises de la filière et l’ensemble des parties prenantes. L'organisation CGLU Afrique s’est engagée, de son coté, à promouvoir au sein de ses réseaux l’existence et la valeur-ajoutée de la Task Force Ville Durable de MEDEF International et à jouer le rôle d’intermédiaire entre les élus et la Task Force afin de favoriser la mise en oeuvre de rencontres d’affaires auprès des élus. Il a été également souligné que les parties travailleront particulièrement sur les secteurs de la planification et rénovation urbaine, la fourniture d’énergie et efficacité énergétique, les transports jurbains éco-responsables, les constructions durables ainsi que la valorisation des déchets et la promotion des villes intelligentes.

A cette occasion, M. Elong-Mbassi a souligné, dans une déclaration à la MAP, que la signature de ce mémorandum d'entente ambitionne d’accélérer la transition des territoires en Afrique, mettant en avant la volonté de CGLU Afrique d’engager ses actions dans le cadre des initiatives internationales lancées lors de la COP 21 à Paris et confirmées à la COP 22 avec le respect des obligations relatives aux Objectifs du Développement Durable.

Il a rappelé l’importance du développement urbain africain pour toutes les collectivités locales au moment où l’Afrique connaît une importante dynamique et croissance démographiques nécessitant le savoir-faire de MEDEF international en matière de solutions urbaines et d’accompagnement de gouvernance locale et de formation des élus.

Ce mémorandum servira de base aux villes africaines pour réussir leur transition et trouver des mécanismes de financements à même de résoudre les problèmes liés au réchauffement climatique, a pour sa part souligné M. Wolf qui a insisté sur l’impératif de tirer profit de l'expérience des entreprises de la filière française de la ville durable de la Task Force de MEDEF International, première plateforme mondiale de co-construction de solutions urbaines intégrées et respectueuses des écosystèmes locaux. M. Wolf a affirmé la volonté de la Task Force Ville Durable et son Comité Afrique d’adopter à travers ce partenariat une démarche partenariale et un dialogue institutionnel avec les élus locaux africains, le but étant pour les entreprises françaises en matière de développement urbain de trouver des solutions novatrices dans les domaines de développement durable.

De son coté, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar a souligné l'impératif de concevoir le développement durable dans le cadre d’une approche de coopération triangulaire axée sur la coopération sud-sud et sur l’expertise des entreprises du MEDEF. M. Mezouar a mis en avant l’importance de ce mémorandum dans la mesure où il ambitionne d’accompagner les entités territoriales africaines à répondre aux enjeux du développement durable de leurs territoires et à créer un lien de facilité entre les entreprises dans le cadre d’une coopération tripartite liant le Maroc et la France aux pays africains et membres de CGLU Afrique.