.

Africités 2018 : Signature d'un protocole d'entente pour la réalisation du programme "Ecole du vivre-ensemble " dans la région de Marrakech-Safi

Rédigé le 24/11/2018
MAP


Un protocole d'entente portant sur la réalisation du programme "Ecole du vivre-ensemble" dans la région de Marrakech-Safi, a été signé, vendredi, au siège de l'académie régionale de l'éducation et de la formation (AREF).

Le protocole a été conclu par l'AERF, la Fédération nationale des Associations des Parents d’élèves au Maroc (FNAPEM), l'Organisation des Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU-Afrique) et l'ONG "Echos Communication", en marge des travaux du 8ème Sommet "Africités", organisé du 20 au 24 courant dans la ville ocre.

En vertu de cet accord, l'Académie régionale de l’éducation et de la formation mobilisera les écoles de la région et veillera à ce que le projet s’insère dans les directives nationales de l’enseignement, alors que la FNAPEM oeuvera à ce que les parents d’élèves soient impliqués dans la réalisation du projet pour assurer la continuité de l’éducation.

Pour sa part, l’ONG "Echos Communication" se chargera de renforcer les capacités des partenaires à travers le partage de l’expérience acquise dans des projets déjà menés au Maroc et en Belgique, tandis que CGLU-Afrique diffusera les leçons tirées de ce projet dans d’autres pays d’Afrique.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, le directeur de l’AREF, Ahmed El Karimi a expliqué que cet accord s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de projets qualitatifs dans l'avenir pour promouvoir l'école du vire-ensemble, fondée sur l’édification du comportement individuel de l'enfant au sein de la classe et vis-à-vis de ses collègues et des éducateurs, notant que ce programme vise à consacrer des valeurs communes à l’échelle du continent africain.

Il a, d'autre part, souligné le rôle de l'école dans son environnement social en tant que pierre angulaire de la vision stratégique 2015-2030.

De son côté, le directeur de l’ONG "Echos communication", Miguel de Clerck, a souligné que le choix porté sur la région de Marrakech-Safi pour la réalisation de ce programme s’explique par les excellents résultats obtenus dans les établissements scolaires dans la région de l’Oriental.

Et d’ajouter que ce programme ne se limite pas uniquement aux élèves au sein des écoles, mais concerne également leurs parents afin de les aider à consacrer les valeurs de citoyenneté chez les enfants et à les sensibiliser quant à la nécessité de s’imprégner de l’esprit de responsabilité à l’avenir et des valeurs du vivre-ensemble.

Il a, en outre, noté que l’ONG œuvre dans le cadre de la concertation avec CGLU-Afrique à élargir cette expérience pour toucher d’autres établissements scolaires dans le Continent.

Lui emboîtant le pas, le président de la FNAPEM, Noureddine Akkouri, a émis l’espoir de voir ce projet donner naissance à un partenariat réel au sein du système de l’éducation et de la formation au niveau de la région Marrakech-Safi pour être une contribution qualitative en vue de réduire plusieurs disparités sociales au sein des établissements scolaires publics.

Ce programme consiste en la formation d’animateurs qui seront chargés de l’accompagnement des écoles au niveau de la région en vue de permettre aux enseignants de faire usage des mécanismes aidant les élèves à éviter les préjugés et à transformer le milieu scolaire en un espace de diffusion des valeurs du vivre-ensemble.