.

L'action parlementaire commune avec le Maroc "s'est nettement améliorée" (Pdt du parlement panafricain)

Rédigé le 28/11/2018
MAP

L'action parlementaire commune avec le Maroc "s'est nettement améliorée" ces dernières années, surtout avec le retour du Maroc à l'Union Africaine, a indiqué mardi à Rabat, le président du parlement panafricain, Roger Nkodo Dang.



Dans une déclaration à la MAP à l'issue d'entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, le responsable panafricain a souligné que le Maroc est déjà fortement présent dans les instances de l'institution continentale.

Les représentants du Maroc ont bien pris place au sein de l'institution africaine et oeuvrent activement pour les intérêts du continent, a-t-il insisté.

Par ailleurs, M. Nkodo Dang a fait savoir que les entretiens avec le ministre marocain ont porté également sur les problèmes du changement climatique et de la migration, rappelant la tenue, les 11 et 11 décembre à Marrakech, de la Conférence internationale qui adoptera le Pacte mondial sur la migration.

Le président du parlement panafricain a entamé lundi une visite de travail de quatre jours au Maroc à l'invitation du président de la Chambre des Conseillers, Hakim Benchamach.

Cette visite s'inscrit dans le cadre de la consolidation des relations de coopération et d'amitié entre la deuxième Chambre et le Parlement panafricain, et de l'échange de vues sur les questions d'intérêt commun, a indiqué un communiqué de la Chambre des conseillers, ajoutant qu'elle entre également dans le sillage des efforts fournis par le Maroc, sous la sage conduite de SM le Roi Mohammed VI, au service du développement social et économique et du maintien de la paix, la sécurité et de la stabilité dans le continent africain.