.

Casablanca en pleine euphorie après le sacre du Raja

Rédigé le 03/12/2018
MAP


Une explosion de joie a éclaté, dimanche soir, dans différents coins de la ville de Casablanca après le sacre historique du Raja face aux congolais de l'AS Vita Club en finale de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF-2018).

Dès le sifflet final de cette rencontre, les klaxons ont retenti aussi bien au centre que dans la périphérie de la ville avant que les foules investissent la corniche de Ain Diab, qui vivra, sans nul doute, une nouvelle journée mémorable de l'histoire du football national. 

Ainsi, une ambiance d’hystérie s’est installée dans tous les recoins de la métropole notamment dans les fiefs du club à Hay Mohammadi et Derb sultan, où des milliers de supporters ont laissé éclater une joie sincère, soulagés d’avoir finalement remporté le deuxième trophée de cette compétition après celui de 2003.

La Place Sraghna a vite été prise d’assaut par les fans du Raja, chantant et dansant aux rythmes de leurs refrains de prédilection, et brandissant des drapeaux et des pancartes,

A l'instar d'autres villes du Royaume, des jeunes et moins jeunes sont descendus dans les grandes artères de la ville jusque tard dans la nuit, dans une atmosphère conviviale. A Casablanca, le rush des automobilistes était signalé du côté de la corniche, où les Casablancais ont pris l’habitude de célébrer leurs victoires sportives, et où la circulation a dû être coupée durant des heures tant la foule était immense.

La fête promet de se poursuivre jusqu’à tard dans la nuit particulièrement dans les fiefs historiques du Raja, club qui a écrit, dimanche soir, une nouvelle page rayonnante de l’histoire du football marocain

En battant les Congolais de l'AS Vita Club (total aller-retour 4-3), le Raja de Casablanca remporte ainsi son deuxième titre en Coupe de la Confédération africaine de football, le sixième du ballon rond national