Amina Bouayach élue à la tête du Groupe de travail africain sur la migration

Amina Bouayach élue à la tête du Groupe de travail africain sur la migration

Rédigé le 10/12/2018
MAP


La présidente du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Amina Bouayach, a été élue dimanche à la tête du Groupe de travail sur la migration relevant du Réseau des Institutions nationales africaines des droits de l'Homme. Le groupe de travail où sont représentées les cinq régions d'Afrique (Afrique du Nord, Afrique australe, Afrique de l'Est, Afrique de l'Ouest et Afrique centrale), est composé des membres des institutions nationales des droits humains du Kenya, du Niger, de la République démocratique du Congo (RDC), du Zimbabwe et du Maroc.

Selon un communiqué du CNDH, le groupe s'est réuni au siège de la Commission régionale du conseil à Marrakech à la veille de la conférence internationale sur l'adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, coordonnées et régulières. Au menu de cette réunion figurent l'approbation du mode de travail du groupe avant de le soumettre à l'Assemblée générale du Réseau des institutions africaines des droits humains, prévue en mars prochain, ainsi que l'élaboration d'un programme de suivi de la mise en œuvre du Pacte mondial sur la migration.

Basé à Nairobi, le Réseau regroupe les institutions nationales des droits de l'Homme de l'ensemble des Etats africains avec comme objectif de contribuer à la promotion et à la protection des droits et libertés dans le continent.

Le Conseil national des droits de l'Homme est membre de la commission de supervision relevant du Réseau africain des institutions nationales des droits de l'Homme.