.

Année 2018: Kigali s'érige en tant que capitale des conférences et meetings internationaux

Rédigé le 29/12/2018
MAP - Anass BELHAJ


Kigali - Petit par sa taille mais débordant d’ambitions et de réalisations, le Rwanda a été, durant l’année qui s’achève, au cœur de l’attention mondiale en accueillant une panoplie de conférences, de sommets et de meetings internationaux et en vibrant au rythme d'une multitude d'activités politiques, économiques et écologiques.

La longue liste des évènements régionaux et internationaux, qui se sont tenus au pays des mille collines en 2018, illustre la notoriété et la densité de la diplomatie rwandaise qui a réussi à attirer plus de deux cents manifestations avec pour vocation de faire de Kigali une capitale mondiale des évènements et rencontres internationales.

La ville de Kigali a abrité plus de 210 événements en 2018, selon le Rwanda Convention Bureau (RCB), une raison pour laquelle le pays, présidé par Paul Kagame, a été désigné par l'Association Internationale des Congrès et Conventions (ICCA) comme troisième destination africaine en termes d'organisation de réunions et de conférences internationales au cours de l’année qui s’écoule.

"Les évènements abrités par le Rwanda au cours de l’année 2018 ont généré des revenus estimés à plus de 52 millions de dollars et ont attiré quelque 35.000 représentants de délégations internationales", a indiqué la directrice générale du RCB, Nelly Mukazayire, dans une déclaration à la presse.

Au-delà des chiffres, les conférences et meetings internationaux organisés au cours de cette année ont donné un coup d’accélérateur à plusieurs secteurs de l'économie, a souligné la responsable rwandaise, citant particulièrement les secteurs de l’hôtellerie et de l’aviation civile. 

L'événement phare de l'année 2018 au Rwanda est incontestablement le sommet de l'Union africaine, du 17 au 21 mars 2018 à Kigali, une manifestation qui a marqué l’histoire du continent africain en mettant sur les rails la Zone de libre-échange continentale africaine (Zleca).

Lors de ce sommet historique, quarante-quatre pays africains ont signé l’accord établissant la Zleca, perçue comme potentiellement la plus vaste au monde en nombre de pays membres et considéré comme l’un des projets clés de l’Union africaine pour renforcer l’intégration du continent.

Avant d’accueillir la Conférence mondiale de la Bonne gouvernance "Mo Ibrahim", la métropole rwandaise a abrité en mars la rencontre internationale des sciences "Next Einstein Forum" (NEF) qui a rassemblé plus de 1500 scientifiques et chercheurs venus des quatre coins du continent.

En juin, le Rwanda a abrité la 25ème Conférence mondiale sur les Télécommunications financières interbancaires mondiales (SWIFT) qui a rassemblé les gourous financiers continentaux et environ 500 représentants de haut niveau venus de 50 pays.

Après la conférence sur les SWIFT, Kigali a organisé en septembre l’African Green Revolution Forum (AGRF2018), un conclave international de 4 jours rassemblant des décideurs, des représentants du secteur privé, des ONGs et des chercheurs pour débattre des opportunités offertes par la croissance verte.

Deux mois après, Kigali, la ville la plus verte du continent, a organisé le Forum africain de la croissance verte, "Africa Green Growth Forum", qui a vu la participation d’un millier de représentants de gouvernements, du monde de l'entreprise, de la finance ainsi que des institutions spécialisées venus du monde entier.

Le pays des mille collines a également reçu les 3000 participants à la 5è édition de la Conférence internationale sur la planification familiale (CIPF) tenue les 13 et 14 novembre sous le thème "Investir pour des rétributions durables".

Cette grand-messe mondiale, qui a connu une participation massive de la communauté internationale de la planification familiale, s’est clôturé par la mobilisation de 350 millions de dollars par les donateurs pour renforcer les interventions mondiales et améliorer l'accès et la qualité des services en matière de planification familiale.

Au début du mois de décembre, le Rwanda a abrité la 13e Conférence économique africaine (AEC), un évènement continental axé sur les opportunités de développement offertes par l’intégration du contient africain.

Commentant le nombre important des évènements accueillis par le Rwanda au cours de cette année, la directrice générale du RCB a expliqué que "le Rwanda Convention Bureau travaille constamment avec les institutions et organisations locales ainsi qu'avec les ambassades étrangères en vue d’identifier les réunions, événements et expositions à attirer dans le pays". 

Dans le cadre de cette stratégie, le Rwanda ambitionne de capitaliser sur les réunions et les manifestations internationales afin de proposer des activités touristiques aux délégations en visite dans le pays, a-t-elle ajouté.