.

Clôture en apothéose à Dakar du 2è Festival "Afrique du Rire"

Rédigé le 02/02/2019
MAP


Dakar – Dans un théâtre Daniel Sorano de Dakar plein à craquer, le Festival "Afrique du Rire" a offert jeudi soir à un public cosmopolite un spectacle hilarant en clôture de cette manifestation humoristique itinérante.

Placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce premier festival d'humour itinérant d'Afrique organisé cette année sous le thème ''Unis par le rire", prévoyait 6 spectacles dans quatre pays : Côte d'Ivoire, Maroc, Mali et Sénégal, dans l'ordre.

Ambiance en folie, public en effervescence, composé notamment de Sénégalais, Marocains, Libanais, Ivoiriens, entre autres nationalités africaines et étrangères, ont été au rendez-vous à Dakar, où les humoristes qui se sont succédé sur scène ont gratifié l'assistance de sketchs et de shows inspirés et imbus du quotidien du citoyen africain. 

Le spectacle, qui a duré environ 3 heures, a démarré ainsi en trombe avec le passage du comédien maroco-ivoirien Tahar Lazrak, alias Oualas, qui a montré le chemin à des humoristes aussi talentueux les uns que les autres à l’image de Dahico, Digbeu Cravate, Gohou Michel, Joel N’gadi, Le Magnifique, Patson, Clecle, les zinzins, Redouane, Wahid Bouzidi, Youssef Ksiyer ou encore Bakayoko, pour permettre au grand public présent de vivre des moments forts et enivrants.

"Le public était chaud. On a reçu beaucoup d’applaudissements, c’est une belle clôture. On a misé sur le bon cheval pour la cérémonie de clôture. Merci à l’Afrique d’être venue ce soir", a dit Oualas au terme de ce spectacle qui a pris fin dans un tonnerre d’applaudissements, relevant que le théâtre Daniel Sorano de Dakar a une capacité de 1100 places, alors que "nous avions affaires à 1300 personnes, soit 200 spectateurs debout pour regarder le spectacle".

"Le bilan du festival Afrique du Rire 2019 est exceptionnel, six dates et six guichets fermés. Dans toutes les sales, nous avons refusé du monde. Nous avons eu des spectateurs debout", a-t-il déclaré à la MAP.

"Je me suis rendu compte que l’Afrique est prête pour les grands évènements, parce que Afrique du Rire est un grand évènement", s’est-il félicité.

"Je n’ai jamais vu la salle du théâtre Daniel Sorano de Dakar aussi pleine. Les gens sont restés jusqu’à la fin du spectacle, je pense que la victoire de l’Afrique était là ce soir", a-t-il ajouté, soulignant que le festival Afrique du Rire "met en lumière notre continent et nos artistes". 

Pour cette 2è édition, le comité d'organisation a prévu une programmation "exceptionnelle" où chaque spectacle se démarquait par ses propres péripéties et mettait à chaque fois des humoristes locaux à l’honneur.

A rappeler que la première édition a parcouru plus de 3.000 kilomètres, attiré 20.000 spectateurs et totalisé plus de 8 millions de vues sur les réseaux sociaux et les différentes plateformes digitales.

Oualas de son nom de scène, est né au Maroc et grandi en Côte d’Ivoire où il a forgé une brillante notoriété. En 2017, il décide de fonder Afrique Du Rire, un festival ambulant qui a pour but d’établir "un trait d’union entre les peuples" du continent.

A 32 ans, Oualas est désormais l’un des humoristes francophones les plus appréciés du continent, puisant son inspiration dans sa double culture maroco-ivoirienne.