.

24-ème assemblée générale de l'OMT en 2021: Des chefs de missions diplomatiques africaines s'informent sur la candidature marocaine

Rédigé le 12/02/2019
MAP


Rabat - Les chefs des missions diplomatiques des pays africains membres de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) ont pris connaissance, lundi à Rabat, du dossier de candidature de la ville de Marrakech pour abriter la 24-ème assemblée générale de cette organisation, prévue en 2021. 

Lors d'une rencontre marquée par la présence du ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie sociale, Mohamed Sajid et de la secrétaire d'État chargée du Tourisme, Lamia Boutaleb, les diplomates africains ont notamment suivi une vidéo sur la ville ocre, en particulier son infrastructure touristique et ses atouts naturels, culturels, logistiques et civilisationnels, ainsi qu'une présentation sur le secteur du tourisme au Maroc, chiffres à l'appui, et les arguments qui plaident en faveur de la candidature du Royaume, qui est également celle de l'Afrique. Intervenant à cette occasion, le doyen du corps diplomatique africain et ambassadeur de la République centrafricaine, Nimaga Ismaila a souligné que le Maroc offre, actuellement, des atouts majeurs consolidés par son expérience et ses expertises de très hautes valeurs, ainsi que des potentialités humaines et matérielles au service de son continent.

Il a, dans ce sens, affirmé que ces réalisations appréciées par les ambassadeurs les autorise à fonder leur espoir et celui de tout le continent africain sur la capacité du Maroc à assurer l'organisation à Marrakech de cet événement. "Le Maroc est, aujourd'hui capable, d'identifier les réalités, non seulement les siens mais également celles de tout un continent en mouvement", a-t-il ajouté.

M. Ismaila a, également, salué "le courage et la détermination du Maroc de représenter le continent africain", soulignant à cet égard que cette rencontre se veut "une occasion pour réfléchir, pour apporter de l'appui et donner toutes les chances à la candidature du Maroc pour que la 24-ème assemblée générale de l'OMT se tienne ici, dans le continent africain et à Marrakech, précisément".

De son côté, la secrétaire d'État chargée du Tourisme, Lamia Boutaleb a indiqué que cette candidature est une occasion pour montrer que l'Afrique est en mesure d'organiser de tels événements, précisant que le secteur touristique en Afrique a connu une croissance de plus de 8% en 2017, alors que l'OMT considère que le plus gros potentiel du secteur du tourisme se trouve en Afrique.

Animant une présentation à cette occasion, elle a noté que dans le cadre de la coopération sud-sud prônée par Sa Majesté le Roi, le Maroc a signé plus de 30 accords de coopération avec plusieurs pays africains, notamment dans le cadre de la formation et de l'expertise, soulignant qu'il serait logique et juste que le Maroc organise cet événement au nom de l'Afrique.

Pour sa part, M. Sajid a fait savoir, dans une déclaration à la MAP, que cette rencontre est une réunion d'information et de sensibilisation avec un certain nombre de pays amis, notamment les ambassadeurs des pays africains accrédités à Rabat, conviés afin de leur présenter et leur expliquer le pourquoi de la candidature du Maroc à l'organisation de la 24-ème assemblée générale de l'OMT.

"Nous avons déposé cette candidature en mars 2018 sur instruction de Sa Majesté le Roi, que Dieu l'assiste, et nous espérons qu'elle sera retenue", a-t-il dit.

M. Sajid a, en outre, relevé que cette réunion est aussi l'occasion de "faire fructifier davantage les relations avec les pays africains amis, de mettre en avant le rôle du tourisme dans le continent africain, qui regorge d'atouts et de grandes potentialités, ainsi que d'échanger avec nos amis africains sur les possibilités de coopération dans ce domaine".

Dans une déclaration similaire, l'ambassadeur du Burkina Faso au Maroc, Zakalia Koté a indiqué que cette réunion se veut une occasion pour faire la promotion de la candidature marocaine, soulignant à cet égard qu'il s'agit d'une "bonne candidature" et "nous sommes là pour la supporter".

M. Salissou Ada, ambassadeur du Niger au Maroc a fait savoir, quant à lui, que "la rencontre d'aujourd'hui est une excellente opportunité offerte au corps diplomatique africain pour échanger autour de la candidature du Maroc, qui est une candidature africaine qui mérite d'être accompagnée par l'ensemble des amis du Royaume". 

"Je pense que cette candidature a toutes ses chances et nous apportons tout notre soutien à cet événement qui est d'une grande importance", a-t-il souligné.