Bulletin de l'écologie de l'Afrique

Bulletin de l'écologie de l'Afrique

Rédigé le 05/03/2019
MAP


Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du mardi 05 mars:

Sénégal : 

Le programme d'analyse, suivi et réduction des dépenses d’électricité du secteur public (SARDEL) a permis à l’Etat sénégalais d’économiser 2, 5 milliards de francs entre 2015 et 2018, a annoncé au quotidien gouvernemental Le Soleil Biram Faye, directeur général de l’Agence pour l’économie et la maîtrise de l’énergie (AEME).

"Depuis le démarrage du programme Sardel en 2015, l’AEME a pu faire économiser à l’Etat plus de 2, 5 milliards de francs", a déclaré M. Faye dans une interview accordée au journal.

Il a souligné que les données de 2018 vont rendre possible l’atteinte de l’objectif d’une réduction de la facture d’électricité de l’Etat de 10 à 20 %.

Biram Faye a rappelé que le SARDEL "vise la réalisation de diagnostics énergétiques ciblés afin de mieux cerner les potentiels d’économie d’énergie des sites administratifs et procéder à leur mise à niveau énergétique".

RDC :

L'Association "Nouvelle génération Bénie" de Bukavu, a lancé lundi dans la commune de Bagira, à Bukavu dans la province du Sud-Kivu, située à l’est de la République démocratique du Congo (RDC), une campagne d’un mois d’activisme sur l’environnement à travers son département des femmes dénommé "Femmes bénies", rapporte la presse locale.

Organisée dans le cadre du mois de la femme, cette campagne est axée sur le thème : "L’engagement communautaire de la femme dans la protection de l’environnement", avec comme slogan "Nina hadja ya mazingira safi" (J’ai besoin d’un environnement sain).

Plusieurs activités prônant la protection de l’environnement et l’apport de la femme en particulier et de la communauté en général sont prévues, notamment la mobilisation "porte à porte et bouche à oreille", la production des slogans, des imprimés, des autocollants et des affiches sur les lieux publics et dans les salles de classes.

Burkina :

Le ministère burkinabè de l’Energie a indiqué que l’Union européenne (UE) constitue un grand acteur du plan solaire "Yeleen".

"Yeleen", doté d’un montant d’environ 2,524 milliards de F CFA, a pour objectif d’accroitre l’électrification rurale.

L’UE accompagne également le Burkina Faso avec une centrale de 43 MW et 10 MWH de stockage, une première en Afrique. Entre 2019 et 2020, le secteur de l’énergie burkinabè va connaître un boom significatif, a estimé la même source.

Ainsi, dans le cadre du programme "Yeleen", il est prévu l’installation de 100 mini centrales solaires dans les localités rurales pour 50 000 ménages et le déploiement de 100 000 kits solaires pour 100 000 ménages à l’horizon 2020, selon le ministère.

Ghana :

La capitale ghanéenne a été touchée dans la nuit de samedi par des secousses qui peuvent être assimilées à un tremblement de terre. 

Le séisme a touché les localités de Gbawe, Sowutuom, Kasoa, New Bortianor, Awoshie, Abelemkpe, Tabora, Achimota, Ablekuma, Kissieman, Westland, Laterbiokorshie, Legon et McCarthy Hill.

Cette secousse n'est pas la première au Ghana. En décembre dernier, les habitants de Weija ont déclaré avoir ressenti de fortes secousses qui ont agi sur des bâtiments. La dernière secousse enregistrée à Accra remonte au 13 janvier 2019 vers 17 h 01 et présentait 2,6 sur l'échelle de Richter.