Le Pape François rencontre à Rabat les prêtres, les religieux et religieuses, les consacrés et le Conseil œcuménique des Églises

Le Pape François rencontre à Rabat les prêtres, les religieux et religieuses, les consacrés et le Conseil œcuménique des Églises

Rédigé le 31/03/2019
MAP


Rabat - Sa Sainteté le Pape François, en visite officielle au Royaume du Maroc à l'invitation d'Amir Al-Mouminine, SM le Roi Mohammed VI, a eu dimanche à la Cathédral Saint Pierre à Rabat, une rencontre avec les prêtres, les religieux et religieuses, les consacrés et le Conseil œcuménique des Églises.

Au début de la rencontre, le Pape a chaleureusement salué Jean-Pierre Schumacher (94 ans), dernier survivant de la communauté des moines de Tibhirine (Algérie), qui vit actuellement au monastère Notre-Dame de l'Atlas, à Midelt. 

Après des témoignages du Père Germain Goussa et de la Soeur Mary Donlon, Sa Sainteté le Pape a prononcé une allocution dans laquelle il a salué le climat dans lequel les chrétiens exercent leur culte au Maroc, un climat qui contribue à renforcer le dialogue, la coopération et l’amitié entre les chrétiens et les musulmans, appelant à rejeter toutes les tentatives d’utiliser les différences et l’ignorance pour semer la peur et la haine. 

Ce dialogue s'impose au nom de la fraternité humaine mise à mal et déchirée par de nombreux maux, a relevé le chef de l’église catholique, qui a mis l'accent sur l'importance de la coopération entre les Chrétiens et les Musulmans pour lutter contre la violence, les sentiments de haine et l'hégémonie ethnique, religieuse et économique.

Le Pape François a invité, dans ce sens, les prêtres, religieux et religieuses au Maroc à persévérer sur le chemin de dialogue et de coopération, affirmant qu'il s'agit là de la meilleure opportunité pour continuer à travailler en faveur de la culture de la rencontre. 

Par la suite, le Pape a salué symboliquement une religieuse et le doyen des prêtres du diocèse avant de présider une messe privée.

Ont pris part à cette rencontre des musulmans et chrétiens de plusieurs pays arabes, africains et européens ce qui vient consacrer le brassage des cultures et la cohabitation entre les religions qui marquent depuis des siècles le Royaume, devenu un modèle singulier grâce aux initiatives lancées sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, et qui ont fait du Maroc un pays d’ouverture, de pluralité et de la diversité dans le cadre de l’unité nationale.

Dans une déclaration à la presse, l'Archevêque de Tanger le Mgr Santiago Agrelo Martinez a affirmé que les musulmans et les chrétiens au Maroc sont des frères qui oeuvrent pour un monde où règnent la justice et la paix. 

Dans des déclarations similaires, plusieurs religieux chrétiens ont affirmé que la présence du Pape François à la Cathédral Saint Pierre à Rabat revêt une grande importance, mettant l’accent sur les significations profondes et les messages forts envoyés au monde par le Souverain pontife dans l'allocution prononcée à cette occasion.