Rabat: Vernissage de l'exposition collective "Lumières d’Afriques" avec la participation de 54 artistes africains

Rabat: Vernissage de l'exposition collective "Lumières d’Afriques" avec la participation de 54 artistes africains

Rédigé le 03/04/2019
MAP


Rabat - Le vernissage de l'exposition "Lumières d’Afriques", qui présente les travaux de 54 artistes africains provenant de tous les pays du Continent, a eu lieu mardi au Musée Mohammed VI d'Art moderne et contemporain (MMVI) à Rabat.

Rejoignant le thème de l'énergie et de ses défis en Afrique, les œuvres mises en avant lors de cette exposition, organisée du 02 avril au 15 août 2019 et née d'un partenariat entre le MMVI et l'ONG "African Artists for Development", visent à mettre en exergue l'importance de l'accès à l'énergie dans tous les Continents et la nécessité que ce développement se fasse sur la base de technologies qui ne contribuent pas à l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre et par conséquent au réchauffement climatique.

Qu'il s'agisse de photographies, de peintures, de sculptures ou encore de performances, ces œuvres donnent une vision de la diversité, de la puissance et de la singularité de l'art contemporain africain, dont la richesse est encore trop mal connue et poussent, en outre, à réfléchir sur les enjeux du développement du Continent. Le Maroc est représenté dans cette exposition par l'artiste Jamila Lamarani à travers une installation intitulée "Rêves d'Afrique".

Dans ce sens, le directeur du MMVI, M. Abdelaziz El Idrissi, a précisé que "tous les artistes africains qui exposent leurs œuvres lors de ce festival ont travaillé sur un sujet important étant donné les circonstances actuelles et qui est celui de la lumière et de sa réalité en Afrique".

Il a ajouté, à cet égard, dans une déclaration à la MAP, que "les 54 artistes africains se sont engagés dans cette question et ont présenté un ensemble de travaux en lien avec le sujet principal, dans la mesure où l'Afrique est considérée comme le Continent qui émet le moins de carbone, tout en demeurant le plus vulnérable à ses radiations". Il a souligné que cette "exposition différente et diversifiée met en évidence la spécificité de l'art africain en proposent diverses œuvres d'art, allant de la peinture à la sculpture en passant par les installations et les vidéos". Le vernissage de cette exposition a été marquée par la présence du ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj, du ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale chargé de la Coopération africaine, Mohcine Jazouli, du ministre de la Justice, Mohamed Aujjar et de plusieurs ambassadeurs accrédités au Maroc et acteurs et artistes de différents horizons artistiques. "Lumières d'Afriques" est née dans le contexte de la COP21 à Paris, pour permettre à un ensemble d'artistes africains de réfléchir à la question de l'énergie sur le Continent africain et au problème d'accès aux énergies renouvelables et durables en Afrique.