L'Ambassadeur Hilale et le Nonce Apostolique transmettent conjointement "l’Appel d’Al-Qods" au Secrétaire général de l’ONU

L'Ambassadeur Hilale et le Nonce Apostolique transmettent conjointement "l’Appel d’Al-Qods" au Secrétaire général de l’ONU

Rédigé le 03/04/2019
MAP


Nations-Unies (New York) - L’Ambassadeur Représentant permanent du Maroc aux Nations-Unies à New York, Omar Hilale, et le Nonce Apostolique, ont transmis conjointement au Secrétaire Général de l’ONU "l’Appel d’Al-Qods", signé le 30 mars 2019 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Commandeur des Croyants, et Sa Sainteté le Pape François, lors de la visite du Souverain Pontife au Maroc.

Par "l’Appel d’Al-Qods", Sa Majesté le Roi et le Pape François, reconnaissant l’unicité et la sacralité de Jérusalem/Al-Qods Acharif et ayant à cœur sa signification spirituelle et sa vocation particulière de ville de la Paix, ont apporté un soutien fort et indéfectible à Al-Qods dans une conjoncture très délicate ou la question palestinienne traverse des moments difficiles et se trouve en besoin pressant d’un soutien fort, tel "l’Appel d’Al-Qods". 

L’Ambassadeur Hilale et le Nonce Apostolique ont transmis également ledit Appel au Président du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, qui tiendra mercredi prochain une réunion sur la Palestine, au Haut Représentant des Nations-Unies pour l’Alliance des Civilisations, ainsi qu’à toutes les Missions et Observations Permanentes à New York.

Le Groupe des Ambassadeurs Arabes, qui a tenu sa réunion mardi, sous la présidence de l’Ambassadeur Hilale, a salué la vision éclairée de Sa Majesté le Roi, tout en se félicitant de la signature par le Souverain et le Pape François dudit Appel, qui s’inscrit en droite ligne avec le droit international et les constantes de la Umma Arabe et Islamique. Cet Appel s’inscrit, en outre, dans le cadre du soutien indéniable au droit du peuple palestinien à la libération et à l’établissement de son Etat sur les frontières de 1967 avec Jérusalem Est comme capitale, vivant côte à côte avec Israël.

De même, la communauté diplomatique n’a pas tari d’éloges sur le leadership et la clairvoyance de Sa Majesté le Roi Mohammed VI sur les scènes arabe, islamique, africaine et internationale, œuvrant pour la promotion et la consolidation de la légalité internationale, notamment pour ce qui est de la préservation du Statut d’Al-Qods, en tant que ville Sainte, berceau des trois religions monothéistes.