Côte d'Ivoire : l’opérateur Marocain Agentis construira et équipera des hôpitaux publics pour 100 millions USD

Côte d'Ivoire : l’opérateur Marocain Agentis construira et équipera des hôpitaux publics pour 100 millions USD

Rédigé le 18/05/2019
MAP


La société marocaine Agentis, spécialiste de la distribution de dispositifs médicaux, paramédicaux et matériels de bloc opératoire, a signé, vendredi à Abidjan, un protocole d'accord avec l'Etat de Côte d’Ivoire pour la construction et l’équipement d’hôpitaux publics.

Le contrat signé, dont le montant se chiffre à 59 milliards FCFA, soit près de 100 millions de dollars US, porte notamment sur la construction et l’équipement de deux Centres hospitaliers régionaux (CHR) de niveau 2 dans les villes d’Aboisso (120 km au sud-est d’Abidjan) et Adzopé (105 km au nord d’Abidjan).

L’accord englobe également la construction de cinq pôles d’excellence dans des centres de santé situés dans les villes d’Abengourou (imagerie médicale), de Daoukro et de Séguéla (services d’urgence), de Toumodi (traumatologie) et de Bouna où sera mis en place un noyau chaud comprenant un laboratoire, un bloc opératoire, un service d’urgence, une maternité et une pédiatrie.

Les travaux de construction, dont le lancement est prévu pour très bientôt, s’étaleront sur une durée de 16 mois.

Agentis n’en est pas à son coup d’essai en Côte d’Ivoire, l’opérateur marocain ayant déjà assuré la construction du tout premier Centre de radiothérapie et d’oncologie médicale du pays qui a ouvert officiellement ses portes au public en 2017.

Intervenant à cette occasion, le PDG d'Agentis Adil Mesfioui a relevé que le contrat signé renseigne sur la confiance "renouvelée" à l'endroit d'Agentis, si ce n’est une "reconnaissance" de l’expertise et du professionnalisme qu’a développé l’opérateur marocain dans la réalisation de telles œuvres.

M. Mesfioui a assuré de l'engagement de la société marocaine à réaliser les œuvres de haute portée sociale dont elle a la charge, "selon les règles de l’art et dans les délais requis" surtout que les établissements sanitaires en question s’inscrivent dans le cadre du programme social du Gouvernement dit "PS Gouv".

Il a, par ailleurs, affirmé que l'accord conclu avec l'Etat ivoirien est un nouvel exemple de la coopération sud-sud, préconisée par SM le Roi Mohammed VI et le président Alassane Ouattara, deux grands leaders "qui ont compris que le salut de l'Afrique ne peut venir que de l'Afrique et de ses fils".

Pour sa part, le ministre ivoirien de la Santé et de l’Hygiène publique Aouélé Eugène Aka a souligné que l’accord signé arrive à point nommé pour renforcer le dispositif sanitaire ivoirien à l’horizon 2020, après les efforts consentis pour améliorer l’offre sanitaire depuis la sortie de la crise postélectorale.

Louant l’importance du protocole signé avec Agentis, l’officiel ivoirien s’est réjoui d’une "première" au vu de la taille de l’engagement financier pris, des innovations inhérentes au volet technique et des délais de réalisation convenus.

De son côté, l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire Abdelmalek Kettani a affirmé que l’accord d’aujourd’hui consacre l’excellence des relations denses et distinguées liant les deux pays, ajoutant qu’il s’agit d’un contrat "très important" qui montre l’engagement de l’Etat ivoirien à développer le système de santé.

"Agentis a été choisie pour son expertise et son sérieux, confirmés après la réalisation du Centre national d'oncologie médicale et de radiothérapie Alassane Ouattara et aujourd’hui c’est une nouvelle marque de confiance que l’Etat ivoirien accorde à l’opérateur marocain", a enchainé le diplomate marocain.

"On se félicite de voir notre expertise nationale, technique et financière, reconnue par un pays frère et ami qu’est la Côte d’Ivoire", a-t-il poursuivi.

Le Maroc et la Côte d’Ivoire, a encore dit M. Kettani, sont animés par une volonté commune d’avancer ensemble vers l’émergence et la réalisation des objectifs de développement tels qu’envisagés par les deux chefs d’Etat, SM le Roi Mohammed VI et le président Alassane Ouattara.

L'accord a été signé par le PDG d’Agentis, le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, son homologue de la Santé et de l’Hygiène publique outre le Secrétaire d’Etat ivoirien chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat.