Dakhla : Signature du livre ''études sur le Sahara : le patrimoine, l'économie et la société''

Dakhla : Signature du livre ''études sur le Sahara : le patrimoine, l'économie et la société''

Rédigé le 24/05/2019
MAP


Dakhla - La cérémonie de signature du livre intitulé ''Etudes sur le Sahara : le patrimoine, l'économie et la société'', a eu lieu mercredi soir à Dakhla.

La cérémonie de signature de cet opus, qui se veut une oeuvre collective de plusieurs chercheurs issus de la région, a été organisée par la direction régionale du ministère de la Culture à Dakhla-Oued Eddahab et intervient dans le cadre du programme d'activités concocté pour le mois sacré du Ramadan ''Ramadaniyate 2019" (13 mai au 03 juin prochain).

Lors de la présentation de cet ouvrage de 167 pages en format moyen, Mohamed Dahmane, enseignant de sociologie et de culture hassanies à l'université Ibn Toufaïl à Kénitra, a fait savoir que l'étude de la société et du territoire du Sahara se veut un projet important et prometteur eu égard au changement survenu dans la région en raison de plusieurs facteurs (écologiques, politiques et économiques...).

Et de poursuivre que cet ouvrage rassemble plusieurs études et recherches dans les domaines de l'histoire, du patrimoine, de la sociologie et qui s'intéressent à des questions bien précises et d'actualité concernant le territoire, le sacré, l'histoire séculaire, le patrimoine colonial, les institutions de recherche scientifique, les us des communautés sociales, et la culture matérielle.

De son côté, le chercheur Mohamed Maelaainayne, l'un des co-auteurs de ce livre, a confié à la MAP que ce travail se compose d'une série d'articles autour de la culture du Sahara traitant de sujets dont certains s'interfèrent avec d'autres et s'étendant à divers domaines.

Ces contributions intellectuelles s'intéressent au soufisme et ses hommes dans la région, à la tribu et à tous ce que les Européens ont produit à ce sujet, au commerce et aux caravanes dans leur rapport avec les cités du nord et du sud, a-t-il ajouté.

Et de poursuivre que cet ouvrage accorde une importance cruciale à certaines communautés qui ont pratiqué la pêche artisanale comme activité et qui se sont installées sur le littoral pour jouer un rôle très important dans l'histoire de la région mais qui, malheureusement, n'ont pas fait l'objet d'études et de recherches.

Dans une déclaration similaire, Mahmoud Ezzahi, maitre-assistant à l'université Ibn Zohr à Agadir et co-auteur de cet ouvrage, a relevé que ce travail se veut une contribution visant à mettre en lumière le legs culturel, historique et civilisationnel commun des provinces du sud, avec un focus sur les contributions de savants, érudits et personnalités de la région dans ce sens.

''Aujourd'hui, nous avons besoin de jeter la lumière sur ce patrimoine riche et singulier à travers des études se référant à ce qui est écrit mais aussi en se basant sur le travail de terrain afin de cumuler un maximum de connaissances et une base de données à même de mettre en valeur cette culture, assurer son rayonnement et lui conférer la place qu'elle mérite'', a-t-il conclu.