Une ministre québecoise plaide pour un sommet Québec-Afrique portant sur le partenariat économique

Une ministre québecoise plaide pour un sommet Québec-Afrique portant sur le partenariat économique

Rédigé le 11/06/2019
MAP


Montréal - La relation entre le Québec et l'Afrique doit évoluer de la solidarité et la coopération vers un véritable partenariat avec en particulier le lancement d’un sommet Québec-Afrique, a affirmé, lundi à Montréal, la ministre québécoise des Relations internationales et de la francophonie, Nadine Girault.

S'exprimant lors d’un forum sur "l’Afrique à l’horizon 2063: vision, perspectives et occasions d’un continent émergeant", organisé dans le cadre de la Conférence de Montréal, Mme Girault a mis l’accent sur la nécessité de créer "une plus grande complicité, un véritable partenariat qui offre aussi de nouvelles perspectives économiques".

Elle a, dans ce contexte, indiqué que le gouvernement de la province canadienne œuvre pour la mise en place d’une véritable passerelle entre le Québec et l’Afrique, notant qu'il s'agit de favoriser l’échange d’expertises, des bonnes pratiques et la consolidation des partenariats en matière d’éducation et de formation professionnelle, de santé, de culture, de jeunesse, d’environnement, de numérique et d'économie.

La ministre a indiqué que son département développe une stratégie ambitieuse pour une présence plus forte dans des marchés étrangers, particulièrement en Afrique francophone, annonçant par la même occasion une contribution d'un million de dollars destinés à financer des projets en Afrique francophone visant la réinsertion socioprofessionnelle.

Au Maghreb, les entreprises du Québec se positionnent en force notamment dans les secteurs de l'eau, de l’environnement, de la construction et de l’urbanisme, a relevé Mme Girault, notant qu'elle compte effectuer des visites au Maroc et en Tunisie prochainement dans le cadre d’une mission économique.

L’avenir de la Francophonie internationale et de la langue française passe par l’Afrique où 34 pays sont membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie, sachant que l’Afrique représentera 20% de la population mondiale en 2050, a-t-elle poursuivi.

Le Maroc est représenté au Forum de Montréal par le ministre de l'Énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah, l’ambassadeur du Maroc à Ottawa, Souriya Otmani, aux côtés d'un parterre de personnalités de divers horizons.

Cet évènement qui marque le 25ème anniversaire de la Conférence de Montréal du Forum économique international des Amériques, réunit plus de 200 experts mondiaux des milieux politique, économique et industriel venus discuter des enjeux les plus pressants pour le Québec, le Canada et la communauté internationale.

Les principaux thèmes discutés lors de ce Forum, organisé du 10 au 13 juin, portent sur l’économie, la finance et le nouveau capitalisme, l’agriculture, le commerce et l’innovation, ainsi que les changements climatiques, l’énergie et les villes.