La Cour suprême entame des poursuites judiciaires contre les ex-ministres algériens Ould Abbes et Barkat

La Cour suprême entame des poursuites judiciaires contre les ex-ministres algériens Ould Abbes et Barkat

Rédigé le 28/06/2019
MAP


Alger - La Cour suprême en Algérie a annoncé, jeudi, avoir entamé des poursuites judiciaires à l'encontre de Djamel Ould Abbes et Said Barkat, ex-ministres de la solidarité nationale.

Les deux anciens ministres sont poursuivis avec d’autres personnes pour des délits liés à la dilapidation de deniers publics, attribution d’un contrat sans respecter la réglementation, mauvaise utilisation de la fonction et falsification de documentation publique, indique la même source dans un communiqué.

Les deux hommes, aujourd’hui sénateurs du tiers présidentiel, ont renoncé il y a quelques jours à leur immunité parlementaire rendant possible l’ouverture de la procédure judiciaire.

Pour rappel, le Parquet général de la Cour d’Alger avait transmis au procureur général de la Cour suprême le dossier d’enquête préliminaire instruite par la police judiciaire de la Gendarmerie nationale d’Alger pour des faits à caractère pénal, à l’encontre de plusieurs ex-hauts responsables dont les anciens Premier ministres Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia.