Le Président algérien annonce le lancement d'un dialogue national sans la participation de l’Etat

Le Président algérien annonce le lancement d'un dialogue national sans la participation de l’Etat

Rédigé le 04/07/2019
MAP


Alger - Le Président algérien par intérim, Abdelkader Bensalah, a annoncé, mercredi, le lancement d’un processus de dialogue mené par des personnalités indépendantes, sans la participation ni de l’Etat ni de l’institution militaire, avec pour objectif de préparer la prochaine élection présidentielle.

Dans un discours à la Nation, M. Bensalah a affirmé que le processus de dialogue, qui sera lancé incessamment "sera conduit et mené en toute liberté et en toute transparence par des personnalités nationales crédibles, indépendantes, sans affiliation partisane et sans ambition électorale".

Il a appelé les acteurs politiques nationaux, l’ensemble des composantes de la classe politique et les personnalités patriotiques nationales à "s’engager dans le processus de dialogue national inclusif que l’Etat entend lancer dès à présent".

Il s’est de même engagé à ce que l’Etat dans toutes ses composantes, y compris l’institution militaire, ne sera pas partie prenante à ce dialogue et "observera la plus stricte neutralité tout au long du déroulement de ce processus".

"Les participants au dialogue auront la liberté de discuter et de débattre des conditions à réunir pour garantir la crédibilité du scrutin et aborder l’ensemble des aspects législatif, réglementaire et organisationnel de cette élection", a souligné le président algérien par intérim.